‘Multitâcher’ fait baisser le QI

Le travail multitâche, par exemple, téléphoner et envoyer des e-mails en même temps, comme le font la plupart des employés de bureau, ferait perdre davantage de quotient intellectuel que fumer un joint ou passer une nuit blanche. C'est en tout cas ce que révèle une étude britannique.

Sauter d'une tâche à  l'autre

L'étude, menée auprès de 1.100 employés dans une société britannique, démontre que le travail multitâche n'est pas ce que l'on croit: on n'accomplit pas réellement plusieurs tâches à  la fois, mais on passe séquentiellement de l'une à  l'autre, performant donc moins efficacement que si l'on se concentrait à  100 % à  chacune d'elles.

Stupidité permanente?

Selon l'étude, nous serions donc plus bêtes lorsque nous 'multitâchons'. Mais cette diminution de notre capacité cérébrale serait-elle permanente?

En réalité, le travail multitâche nous prive de prise de décision : au lieu de faire un choix et de nous concentrer sur une activité puis sur une autre, nous les faisons toutes en même temps. Nos capacités à  prioritiser et à  prendre des décisions s'en verraient endommagées. Nous finissons donc paralysés par le nombre de besognes entassées.

Endiguer la fuite des neurones?

Le dicton est connu : 'Choisir, c'est renoncer'. Et pourtant, l'enseignement à  tirer de cette étude serait plutôt qu'à  force de tout choisir, on finit par ne rien choisir du tout. Et par tout bâcler.

Reste une solution: dire adieu au travail multitâche et réapprendre à  consacrer son attention à  une occupation à  la fois. Pour y arriver, notre nouveau crédo sera donc : 'Choisir, c'est échapper à  la dégénérescence intellectuelle'

Texte : Elodie Fontaine - Source : Chicago Tribune

Lire aussi:

7 astuces pour bien planifier vos tâches

Retour à la liste