5 conseils pour gérer sa crainte du licenciement

Rédigé par: M.V.
Date de publication: 25 juin 2020

Restructuration de l’entreprise, mauvais contacts avec la hiérarchie, fautes accumulées… La peur d’être licencié peut émaner de plusieurs facteurs. Inutile de préciser que cette crainte a tendance à nous déstabiliser, voire à nous pourrir la vie. Peur de venir au travail, inquiétudes pour l’avenir, stress accru… : comment gérer la crainte du licenciement ? 

fire

1. Faire le point

Avant d’apprendre à gérer cette peur, demandez-vous d’abord pourquoi vous la ressentez. Est-ce du à votre comportement ? Avez-vous fait quelque chose de mal ? Avez-vous plusieurs erreurs à répétition ? Ou au contraire, est-ce que cette crainte provient de facteurs extérieurs, comme une restructuration de votre entreprise ou encore une période économique incertaine ? Déterminez si vos peurs sont valables, justifiées et si votre poste est réellement menacé. 

2. Voir les signes

Quelques signes peuvent vous indiquer que votre employeur se prépare peut-être à vous licencier. Vous avez de moins en moins de charge de travail, votre employeur a changé d’attitude, vous évite soudainement ou vous critique plus régulièrement, on vous demande de moins en moins d’assister à des réunions importantes,… Si vous constatez ces comportements, prenez les devants : demandez à votre patron s’il y a un problème, insistez pour assister aux réunions, réclamez davantage de taches.

>> A lire aussi : Je vis dans la hantise d'être licencié. Comment gérer cette peur?

3. Contrôler votre peur

Si aucun de ces signes n’apparaissent et que vous n’avez aucune preuve tangible d’un éventuel licenciement, relaxez-vous. Vos craintes ne sont probablement pas justifiées. Elles sont alors peut-être dues à des expériences personnelles passées. Identifiez la cause de la peur est la première étape. Avez-vous déjà été licencié sans vous y attendre ? Avez-vous assisté au licenciement brutal d’un collègue ? .Vous sentez-vous légitime dans votre job ?

4. Parler à ses collègues 

Si vous pensez que vos craintes d’être licenciés sont fondées, exprimez-les à vos collègues de confiance. Certains arriveront à vous rassurer, voire d’autres vous diront qu’ils ressentent exactement la même chose. Evitez par contre de vous plaindre auprès de tous les employés, cela pourrait remonter aux oreilles du patron. 

>> A lire aussi : Comment rebondir après un licenciement ?

5. Relativiser

Si malheureusement, cette peur s’est confirmée et que vous avez en effet été remercié, essayez de relativiser, malgré la période difficile. Préparez-vous au pire et prenez les devants. Mettez votre CV à jour, renseignez-vous sur les allocations de chômage, obtenez des références si cela est possible,etc. Dans tous les cas, transformez ce moment difficile en une nouvelle opportunité : celle de rebondir et d’être plus épanoui ailleurs. Vivre dans la peur permanente ne vous rendait pas heureux. Il est donc peut-être mieux de changer d’air ! 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi