« Notre performance passe aussi par la diversité »

Employant quelque 4 000 collaborateurs en Belgique sur 1 200 sites, Sodexo est un poids lourd dans notre pays. Rencontre avec son CEO, Michel Croisé, qui est aussi à  la tête des filiales luxembourgeoise et néerlandaise de ce groupe diversifié.

L'an dernier, le groupe Sodexo a recruté quelque 400 nouveaux collaborateurs. En privilégiant certaines compétences-clés comme la polyvalence, le people management ou encore les profils techniques. Mais aussi en veillant à  promouvoir la diversité.

Pas facile de s'y retrouver dans les activités de Sodexo. Quelles sont-elles, en quelques mots ?

Sodexo propose à  ses clients des services de qualité de vie qui contribuent au bien-être des personnes et à  la performance des organisations. À l'échelle du groupe, actif dans 80 pays, cela représente des dizaines de métiers ! Nous déployons ces services directement dans une grande variété d’environnements de travail et de lieux de vie : dans les entreprises, les hôpitaux, les écoles et universités, les maisons de repos et de soins ou encore les établissements pénitenciers. Dans chaque cas, notre ambition est d'assurer le bien-être des personnes et d'optimiser les méthodes de travail tout en veillant aussi au bon fonctionnement et à  la sécurité des installations.

Des dizaines de métiers, disiez-vous ?

Je pense notamment aux métiers relatifs à  la conciergerie, la réception, la maintenance technique des bâtiments et l'entretien des cuisines, la distribution de courrier, le nettoyage, la restauration, la gestion globale des différents services. Et ce, pour ne citer que quelques exemples...

Quelles sont vos perspectives de recrutement pour 2015 ?

Nous avons engagé bon nombre de nouveaux collaborateurs ces dernières années (400 personnes en 2014) afin de répondre aux demandes de nos nouveaux métiers, plus techniques. Pour l'avenir, il est délicat de donner un chiffre précis, d'autant que la rétention des collaborateurs est très élevée chez nous (elle atteint 98,80 %). Le nombre de personnes à  recruter dépendra essentiellement des départs éventuels et des nouvelles ouvertures.

Quels sont les profils-clés ?

Nous avons évolué vers de nouveaux métiers plus techniques et certains profils que nous recherchons s'inscrivent donc dans cette perspective, comme des informaticiens ou plus globalement des techniciens en tous genres. Le recrutement de ces derniers est très problématique, en raison notamment de l’historique de Sodexo qui est fortement lié à  la restauration : les techniciens ne sont donc pas toujours au courant que nous recherchons des profils similaires aux leurs. Nous sommes aussi très intéressés par des profils affichant des compétences fortes en gestion d'équipe comme des responsables de site ou des people managers.

Quelles sont les compétences et valeurs incontournables à  afficher pour espérer séduire Sodexo ?

L’esprit d’équipe, l’esprit de progrès et l’esprit de service figurent parmi nos valeurs-clés. Nous demandons à  tous nos collaborateurs d’y adhérer et surtout de les vivre et de les faire vivre au quotidien. S'agissant des compétences, nous avons non seulement besoin de plus en plus de profils techniques mais aussi bilingues, ce qui n’est pas forcément évident à  trouver. La polyvalence, enfin, est très valorisée. Dans une équipe de cuisine, par exemple, on ne demande pas seulement à  un responsable de site de bien cuisiner, on lui demande également de bien s’y connaître en informatique, en people management ou encore en gestion financière !

Qu'offrez-vous en échange ? Quid du package salarial, des avantages proposés ?

En sus de la rémunération de base, nous proposons tout l'arsenal des avantages extralégaux : une assurance hospitalisation pour tous, un remboursement des frais de transport, des jours de congé extralégaux, des horaires de travail variés, une possibilité d’avoir recours à  des crédits-temps, un assistant social à  disposition de l’ensemble des collaborateurs, l’encouragement au développement des collaborateurs par des formations et une participation aux formations externes, ou encore une mise en valeur des personnes lors de fêtes des jubilaires. Soit autant de « plus » qui sont généralement très appréciés...

Quels sont, en sus de ce package, les éléments que vous mettez en exergue pour attirer les candidats ?

Sodexo propose non seulement de nombreux métiers différents, mais aussi de nombreuses possibilités d’évolution et suit dès lors ses collaborateurs tout au long de leur carrière. Des formations sont proposées en interne, et notre entreprise rembourse également les frais de formations données à  l’externe : quelque 3 972 collaborateurs ont bénéficié l'an dernier de plus de 18 000 heures de cours. Parce que les collaborateurs sont la base de l’entreprise, nous voulons disposer des bonnes personnes aux bons endroits et nous mettons tout en œuvre pour que ce soit le cas. De son entrée chez Sodexo à  la fin de sa carrière, le collaborateur sera accompagné par un programme qui veille à  son bien-être et qui tient compte un maximum de sa situation de vie personnelle.

Qu'en est-il de la diversité ?

C'est une pierre angulaire parmi nos valeurs, qui se résume en une expression : à  compétences égales, chances égales. Et cela se traduit de manière très concrète dans notre politique visant à  promouvoir cette diversité. Par exemple, s'agissant de l'égalité des genres, les femmes responsables de site sont passées de 16,5 % en 2008 à  plus de 20 % aujourd'hui, les femmes cadres de 24 % à  35 % et, dans le comité exécutif, la proportion de femmes a grimpé de 12,5 % à  quasi 30 %. Les grilles salariales ont été analysées dans cette perspective, un réseau Women@Sodexo a été mis sur pied, entre autres. Nos équipes comptent, par ailleurs, des collaborateurs de plus de 60 nationalités différentes et nous avons accueilli l'an dernier quelque 40 stagiaires en situation de handicap. Des séances de sensibilisation sont organisées, des groupes de travail sont mis en place, le tout ayant été récompensé par différents prix et labels (Label Egalité-Diversité, Cap 48, Active Ageing Award).

L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est très recherché. Que proposez-vous sur ce plan ?

Nous favorisons le télétravail et il est explicitement prévu que les réunions sont à  éviter avant 9 h ou après 16 h afin que les parents puissent s’organiser. Je suis persuadé que cette politique qui place l’individu au centre fait de Sodexo une entreprise attractive, où il fait bon vivre et où chacun trouve sa place, étant respecté pour ce qu'il est. Que le collaborateur soit homme, femme, jeune, moins jeune, quelles que soient sa nationalité ou encore ses capacités physiques, nous l'accueillons sur base de sa personnalité et de ses compétences. J'y suis, à  titre personnel, particulièrement attaché.

Benoît July

 

 

 

Publié :

Retour à la liste