« Collaborer, résoudre des problèmes et éviter qu'ils ne se reproduisent, ça me booste à fond! »

Date de publication: 10 oct. 2022
Catégorie:

Elisa, project manager M7 à la SNCB

“Je travaille comme project manager au sein du département Engineering d’un atelier central. Un atelier central assure la maintenance principale des trains, tandis que les ateliers de traction effectuent les réparations mineures. Un train a une durée de vie d'environ 40 ans et doit passer chez nous 4 à 5 fois dans sa vie. Nous préparons ces réparations de la meilleure façon possible.  

J'ai commencé le projet de modernisation du type de train MR75. J'ai effectué des analyses et implémenté des propositions d'amélioration pour accroître la qualité de cette maintenance. Après 6 mois, le chef de projet est parti et on m'a demandé de le remplacer. Je n'ai pas hésité longtemps ! À la SNCB, vous recevez rapidement beaucoup de responsabilités. Même si je me lançais dans un sacré défi, je ne pouvais pas laisser passer l'occasion !

L'année dernière, j'ai postulé en interne au poste de project manager pour le tout nouveau type de train, le M7. Je suis très heureuse de relever ce défi. Ce train vient tout juste d'être acheté, les préparatifs concrets pour la maintenance n'ont donc pas encore commencé. Par exemple, nous envisageons déjà un nouveau hall de travail pour pouvoir effectuer cette maintenance de manière optimale, le développement de la stratégie de maintenance et l'approvisionnement en pièces de rechange.

Image elisa

Elisa, project manager M7 à la SNCB

C'est surtout la variété des tâches qui me plaît. Vous devez être capable de garder une bonne vue d'ensemble car vous êtes occupé par beaucoup de choses en même temps : planification, budget, problèmes techniques, consultation des collègues des départements de production et des services centraux à Bruxelles. Un bon réseau, c’est une valeur inestimable. Bien sûr, vous avez besoin de connaissances techniques, mais inutile d'être expert dans tous les domaines. L‘expert que vous cherchez est là quelque part.

Lorsqu'un problème survient, nous sommes souvent appelés sur le terrain pour chercher ensemble une solution. Cette collaboration, le fait de résoudre des problèmes et d’éviter qu'ils ne se reproduisent, ça me booste à fond ! En étant régulièrement présents dans l'atelier, nous pouvons également penser à de meilleures propositions d'amélioration. Les frustrations des équipes techniques et les problèmes auxquels elles sont confrontées en disent bien plus long qu'un plan technique. ”