«Des profils créatifs peuvent adapter la technique à la réalité d’un business model»

Date de publication: 23 août 2019
Catégorie:

delaware

Si pour delaware, intégrateur de solutions technologiques, la participation au "Hack in the Woods" rencontrait plusieurs objectifs, le principal était d’ordre culturel. Au-delà de la plus-value en termes de rencontres, de partage de savoirs et d’expertise technologique, c’est bien la convergence de valeurs qui rendait évidente sa présence à cet événement original.

delaware

Microsoft, soutien et coorganisateur de l’événement au travers du Microsoft Innovation Center (NDLA: Le MIC est une ASBL issue d’un partenariat public-privé), est un partenaire stratégique pour delaware, qui implémente notamment plusieurs outils de la firme de Redmond. Mais bien qu’importante, ce n’est pas la principale raison de la participation de la société à ce festival Hack in the Woods. Ni le simple fait, pourtant non négligeable, d’accroître sa notoriété auprès de la communauté des développeurs ou encore d’augmenter la visibilité des solutions proposées. 

delaware

«Nous partageons avec l’événement des valeurs communes. Notamment en termes d’environnement et d’ambiance de travail, d’esprit équipe mais aussi dans la créativité dont nos équipes font preuve et dans leur volonté permanente de recherche. C’est aussi un lieu de rencontres et un contexte fun dont l’atmosphère correspond à notre vision du bien-être au travail. Nous faisons vivre une culture d’entreprise très forte par des valeurs fondamentales clairement établies et exprimées. Ce type d’événement permet de prouver à tous nos collaborateurs que ce ne sont pas que des mots et que l’on pratique ce que l’on dit. Il a d’ailleurs été très apprécié en interne» s’enthousiasme Stéphanie De Bock, Responsable communication et marketing.

sdb

Le marché de l’intégration informatique étant assez stable voire croissant, le recrutement des collaborateurs nécessaires à la réalisation des projets représente sans doute également un vrai challenge.

«Il est vrai qu’au vu de sa santé et de notre expertise reconnue sur notre marché, le plus difficile n’est pas tant de vendre les projets, mais bien de trouver les bonnes personnes pour les réaliser qualitativement. Nous recrutons de manière permanente, et environ 150 personnes par an pour la Belgique. Nous sommes dans l’investissement et l’anticipation, car nous souhaitons avoir un pilotage sur trois à cinq ans, et non juste trimestriel» conclut Michael Penninckx, Partner.

MP

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi