«Faire émerger un marché de l’emploi où chaque personne puisse trouver sa place»

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 13 févr. 2021
Catégorie:

Manpower, un spécialiste des RH et du recrutement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce vendredi 12 février, 25 entreprises ont reçu le label diversité de la Région de Bruxelles - Capitale par Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de l’emploi et de la Formation professionnelle lors d’une cérémonie officielle organisée par Actiris à Bruxelles Environnement. Ce prix est décerné aux employeurs qui mettent en place avec Actiris des actions concrètes pour promouvoir la diversité et lutter contre les discriminations au sein de leur entreprise. En raison de la crise sanitaire, la cérémonie s’est tenue de façon virtuelle et interactive, avec la présence sur place d’un.e représentant.e des entreprises lauréates qui témoignait sur le plan diversité mis en place dans son organisation et recevra le label des mains du Ministre.

 

Manpower, un spécialiste des RH et du recrutement

 

Parmi les lauréats, on retrouve notamment Manpower, spécialiste des RH et du recrutement, qui voit en ce prix le résultat d’un projet porté sur deux ans. Le plan a englobé plus d’une vingtaine d’actions déterminées sur base des groupes bénéficiaires de la politique de diversité bruxelloise et des domaines d’intervention. «La diversité – à côté de notre focus sur les jeunes, la formation et le climat – constitue l’un des 4 piliers de la stratégie de développement durable de ManpowerGroup. Recevoir ce label est une grande fierté pour tous les membres de notre entreprise, encore plus dans les circonstances que nous vivons. En effet, ce qui avait commencé comme une crise sanitaire a rapidement évolué en une crise économique et sociale, avec le risque de créer de nombreuses fractures dans la société. Avec ce label, nous affirmons que Manpower veut se placer du côté de la solution en collaborant avec toutes les parties prenantes pour faire émerger un marché de l’emploi où chaque personne puisse trouver sa place», explique Philippe Lacroix, Managing Director chez Manpower.

 

Dire non à la discrimination

 

Si la diversité en est le côté positif, la non-discrimination n’en demeure pas moins un prérequis dans une société et un marché de l’emploi encore trop souvent placé sous la menace de comportements discriminants. Le plan de ManpowerGroup a notamment permis d’intensifier les actions de formation et sensibilisation en ce domaine, grâce à une formation suivie chez UNIA (Le Centre pour l’égalité, contre la discrimination) et la création d’une nouvelle formation en ligne suivie annuellement par l’ensemble du personnel, entre autres. Un outil pédagogique visant à aider les intérimaires et les aides-ménager.ères du secteur des titres services à réagir en situation de discrimination a également été mis en place. Celui-ci vient compléter les mesures préventives pour lutter contre la non-discrimination.

La diversité est également au cœur de ce plan. Une attention toute particulière a été donnée aux annonces de recrutement afin de briser les stéréotypes encore trop souvent présents dans la communication. Pourquoi, par exemple, le secteur des titres-services s’adresse-t-il encore aujourd’hui quasiment uniquement des femmes? Dans cette optique, Manpower a engagé une nouvelle collègue porteuse d’un handicap visuel qui est venue renforcer le service de garde. «Ce recrutement, qui n’est pas le premier de ce type chez, qui n’est pas le premier de ce type chez Manpower, est une réussite et un encouragement à poursuivre dans cette voie et bâtir une culture d’inclusion», ajoute Philippe Lacroix.

 

Employabilité, diversité et inclusion

 

Le manque de qualification ou de compétences est souvent à un frein à l’inclusion et la diversité. Manpower a remédié à cela en mettant en place différentes actions. Pour son personnel fixe, son nouveau Future Leaders Program vise à renforcer les compétences managériales de ses meilleurs talents, sans aucune distinction. Le but est de créer des opportunités de développement pour toutes et tous, avec l’objectif de renforcer également la diversité à tous les niveaux de management.

Autre outil: un jeu de cartes pour aider le personnel des titres-services ne maîtrisant pas les langues nationales à mieux communiquer avec ses clients et perfectionner ainsi leurs compétences linguistiques. Composé de 77 cartes en 3 langues, cet outil présente les mots et phrases les plus usuels liés au travail des aides-ménager.ère.s – pièces de la maison, objets, meubles, matériel, produits ou tâches à réaliser – avec au verso des images et au verso les mots. «Le manque de connaissances linguistiques reste l’un des principaux obstacles à l’emploi. Cet outil assez simple devrait permettre à notre personnel des titres-services de se développer et favoriser l’inclusion sur le marché du travail», conclut Philippe Lacroix.

 

 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi ici