« La diversité et l’inclusion sont un vrai projet d’entreprise »

Rédigé par: Christophe Lo Giudice
Date de publication: 15 déc. 2022
Catégorie:

Recruter plus de femmes aux postes où elles restent minoritaires, accroître l’embauche des jeunes et ouvrir davantage l’entreprise aux personnes porteuses de handicap : ces trois objectifs figurent à l’agenda de la RTBF dont l’ambition en matière de diversité et inclusion est affirmée et partagée en interne. Avec, déjà, de belles réalisations.        

Diversité et inclusion

En tant que service public, la RTBF défend la nécessité de cultiver la diversité, l’égalité et l'inclusion, à l’antenne mais aussi dans ses propres rangs. « Cette priorité s’inscrit dans notre contrat de gestion depuis 2013 et n’a cessé de prendre de l’ampleur pour être un des jalons clés de la stratégie 2027 », explique Cécile Gonfroid, directrice générale des Technologies et sponsor du comité Diversité. Ce comité est piloté par Safia Kessas, responsable diversité, et composé d’une équipe de référents diversité dans différents domaines, avec l’implication de toutes les directions. « Il s’agit d’un vrai projet d’entreprise », précise-t-elle. Six dimensions sont plus particulièrement à l’agenda : promouvoir la recrutement et la mobilité interne des femmes à des postes où elles demeurent minoritaires, accroître le recrutement des jeunes et améliorer l’équilibre intergénérationnel, encourager l’embauche de personnes porteuses d’un handicap, développer le tableau de bord DE&I, promouvoir l’écriture inclusive et, enfin, former à la non-discrimination et à l’inclusion.

« À l’antenne, nous visons une représentation égale des hommes et des femmes et nous travaillons aussi sur l’augmentation du nombre d’expertes interviewées, illustre-t-elle. Nos chiffres sont encourageants. Mais cette parité est beaucoup plus difficile à atteindre en interne. La RTBF emploie 38% de femmes, et 41% au niveau du management. Comme notre taux de rotation est très faible par rapport au marché, le rééquilibrage reste un chantier de longue haleine. »

Cécile Gonfroid est d’autant plus sensibilisée à l’enjeu dans sa fonction de directrice générale des Technologies. « Cette direction compte 85% d’hommes. Nous étions à 13% de femmes et nous sommes maintenant à 15%. L’évolution est progressive, mais tributaire du peu de profils féminins qu’on trouve sur le marché dans ces métiers. » Pour attirer davantage les candidates et, plus largement, de jeunes, les équipes de la RTBF vont présenter les métiers de l’entreprise dans les écoles et s’ouvrent à des profils qui ne sont pas en ordre de diplôme. « Via la RTBF Academy, nous leurs proposons des parcours de formation et d’accompagnement. Dans les technologies, il y a beaucoup d’autodidactes. Molengeek ou CharleWood sont également des lieux privilégiés pour développer et recruter des talents dans le digital. » Désignée CIO of the Year (2013), puis Chief Digital Officer of the Year (2021) et, cette année, nominée au titre d’ICT Woman of the Year, Cécile Gonfroid est en outre consciente de la force d’être « role model ».

 « Pour attirer la jeune génération, nous rappelons que la RTBF est une entreprise en mutation qui s’exprime via la télévision et la radio, mais qui touche aussi le développement numérique. L’univers des technologies à la RTBF peut amener ces jeunes et moins jeunes à développer un studio gaming, à améliorer la plateforme de streaming Auvio, à prendre part au développement du podcast, à être à la tête d’un car de captation pour The Voice ou les Francofolies. Bref, c’est fun, varié et sympa ! »

Cécile Ganfroid
Cécile Gonfroid, directrice générale des Technologies et sponsor du comité Diversité.