«Le positivisme? Nous en avons tous besoin»

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 15 févr. 2021
Catégorie:

Adecco

En cette période d’incertitude, il est plus que jamais important de rester connecté et de développer une attitude positive et solidaire. C’est dans cette optique que Adecco, groupe spécialisé dans les services RH, a lancé le #30JoursPositifsChallenge, un défi pour apprendre et propager le positivisme.

Avec le confinement qui se prolonge et le télétravail qui reste la norme, les travailleurs font la moue, leur quotidien se répétant encore et encore. Solitude, incertitude, angoisse, sont autant de phénomènes auxquels tout un chacun a été confronté ces derniers mois, voire encore maintenant.

Pour Adecco, société internationale spécialisée dans les services RH, la priorité a toujours été d’accompagner chaque individu en cette période difficile. Avec des clients variés, entre entreprises qui recrutent et intérimaires, la société soutient chacun de ceux-ci. «Nous avions mis en place lors de la première vague le projet Héros au travail qui visait à soutenir les métiers et personnes qui continuaient à travailler pour venir en aide à la société», explique Sonia Frey, Human Resources and External Communication Director chez Adecco.

Depuis le début de la crise, la société multiplie les démarches collaboratives: «Nous avons mené toute une série d’actions pour accompagner les gens et veiller à ce qu’ils restent en bonne santé physique et mentale. Nous avons organisé des meetings, des cafés virtuels, la semaine du well-being. Nous avons donné des conseils par rapport au rythme de travail et aux promenades qu’il faut faire tous les jours, etc.»

Un défi pour apprendre le positivisme

On le sait, les sentiments et émotions négatives en tout genre affluent en cette période. Ils tendent à nous plonger dans une spirale descendante et dans un mauvais rythme de travail. Un cercle vicieux contre lequel Adecco a décidé de lutter en lançant son #30JoursPositifsChallenge #PlusFortsEnsemble, un défi pour apprendre le positivisme. Le concept est simple: pendant un mois, les participants devront apprendre quotidiennement à augmenter leur bien-être en étant plus positifs dans la vie. «Il ne s’agit pas d’une campagne promotionnelle visant à recruter des candidats ou attirer des entreprises. C’est une volonté d’engager tout le monde dans une pensée qui aura l’effet d’une tache d’encre et soutenir ceux qui suivront la campagne.»

Chaque jour se présente comme une leçon de vie: cela va de conseils pour être en forme à des compliments personnels en passant par des visionnages de TED Talk positifs et des moments de détente, rien que pour soi. «Ce défi se présente comme un message plein d’espoir que nous adressons au monde extérieur», indique Sonia Frey. Car s’il y a bien quelque chose qui lui tient à cœur, c’est de répandre cette émulsion de positivité: «À partir du moment où l’on peut apporter le sourire, le petit plus qui permet de rester connecté et de ne pas perdre espoir, tout est bon à prendre. Il faut partager cela entre nous. Nous vivons dans un monde où les mauvaises nouvelles voyagent plus vite que les bonnes. Et si on commençait à parler positif?»

De nombreux avantages

Le positivisme, c’est aussi une routine qui se cultive et s’entretient. En effet, en stimulant chaque jour votre cerveau de manière positive vous ne pourrez qu’assurer votre bien-être mental mais aussi physique. Mais concrètement, quels sont les avantages à pratiquer le positivisme? Se sentir apprécié, relativiser, booster son énergie, être capable de se ressaisir en cas de contretemps ou de revers, lâcher prise, augmenter sa résilience, prendre les choses comme elles viennent, etc. La liste est encore longue, peut-être même allez-vous en découvrir d’autres...

En guise d’ultime conseil positif, Sonia Frey recommande d’«avoir de la structure, des objectifs, aussi petits qu’ils soient et de garder un rythme de vie en vue de conserver un équilibre». Il est très important «de rester connecté avec l’extérieur et l’environnement. Allez à la rencontre des autres, même de manière virtuelle», conclut-elle.

La campagne du #30jourspositifschallenge a été officiellement lancée le 15 février et est disponible tout le long de l'année. Intéressé(e) ? Rendez-vous sur le site d’Adecco pour plus d’informations et recevoir un avant-goût de ce défi: www.adecco.be/fr-be/30-jours-positifs

adecco groupe spécialisé dans les services RH

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi ici