"Le stylisme, c'est un pari"

Dominique Junne - EFP

Entre le droit et le stylisme il n’y a qu’un pas. Ces deux domaines semblent éloignés et pourtant... Dominique Junne, ancienne juriste, a décidé de quitter le droit public pour se lancer dans la mode. Pour réussir sa reconversion elle s’est tournée vers l’efp, le centre bruxellois de formation en alternance.

Il n’est jamais trop tard pour réaliser le job de ses rêves. Et Dominique Junne, 52 ans, en a bien conscience : sa passion pour la couture est devenue sa vocation. Diplômée d’un master en droit, elle a fait ses armes dans le droit public. Engagée au Parlement bruxellois, dans les administrations et les cabinets ministériels, entre autres, elle a cumulé les fonctions dans le secteur pendant 25 ans. « Je les ai toutes adorées. Je me suis toujours tournée vers des choses concrètes et cela m’a fait ouvrir les yeux sur le fait que j’aime faire du concret. »

Cependant, celle-ci voulait encore plus de concret, et cela, elle s’en était rendu compte depuis quelques temps déjà, sans oser passer le cap… « Il y a 10 ans, j’ai découvert que ce qui me plaisait c’était coudre et créer des choses manuelles, concrètes. Le déclic est survenu à ce moment-là mais je n’ai franchi le pas que maintenant et je ne le regrette pas. J’aurais dû le faire plus tôt ! »

Pour concrétiser son futur métier et assurer sa reconversion, l’ex-juriste a décidé de se tourner vers l’efp, le centre de formation en alternance, implanté à Bruxelles. « L’efp, c’est une institution, il y a une garantie de qualité et le centre a une très bonne réputation. »

EFP

Plus de pratique et moins de théorique

Plus encore, ce qui séduit tout particulièrement Dominique Junne c’est l’aspect très pratique de la formation qu’elle suit actuellement : « À côté du stylisme, ’ai des cours de couture, de modélisme, de matières, etc. Ce n’est pas toujours le cas en stylisme où on apprend seulement à dessiner les formes et non pas à les réaliser. Je trouve cela extraordinaire de suivre des cours pratiques, il y a un vrai passage de savoir-faire entre le professeur et l’élève. C’est vraiment concret ce que je fais. J’ai du respect pour les formations techniques et professionnelles, car, avant de commencer, je ne m’étais pas rendue compte que cela demandait de l’investissement et que ce n’étais pas toujours évident. »

La formation ‘styliste-concepteur mode’ dure trois ans, « elle est très complète avec un bon niveau ». Cette dernière a lieu deux jours par semaine et comprend 500 heures de stage à réaliser sur toute la durée de l’apprentissage. Toutes les informations relatives à cette formation sont disponibles sur le site de l’efp.

Vous voulez en savoir plus sur l’ensemble des formations à l’efp ? Alors n’hésitez pas à vous inscrire à l'e-Tour des Métiers, les Journées Portes Ouvertes 100% digitales du centre qui se dérouleront du 25 au 30 avril.

>> Consultez toutes nos offres d'emploi

 

Retour à la liste