Les soft skills prennent de plus en plus d’importance

Publié : lundi 11 septembre 2017

Alexis Remacle, General Manager  de Accent Bruxelles et Wallonie, partage ses conseils pour décrocher et réussir un entretien d’embauche. 

Avec pas moins de 40.000 candidats placés depuis un an, Accent ressort d’une année chargée. Preuve en interne, la société a renforcé ses équipes de 105 travailleurs en douze mois. L’entreprise, issue du groupe international « House of RH », compte plus de 260 agences en Belgique dans un format original, puisque chaque implantation se spécialise dans un profil particulier de candidats. Fort de cette expérience, Alexis Remacle revient sur ces « détails » qui s’avèrent souvent décisifs au moment de décrocher un entretien et de réussir celui-ci.

Quels pièges éviter au moment de postuler ?

Lorsqu’un candidat cherche à décrocher un entretien, il doit garder en tête que nous évoluons dans une société de plus en plus digitale. En tant que candidat, il y a énormément d’informations qui circulent déjà sur vous. Le premier conseil est de savoir soigner son image sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn : mettre une photo de profil correcte, présenter ses « hard skills » et ses « soft skills»… L’image digitale d’un candidat reste capitale. L’Université de Gand s’était penchée sur la question en 2016 et avait conclu qu’un candidat avec une photo de profil Facebook de qualité augmentait de 40 % ses chances de décrocher un entretien d’embauche.

Quels sont les autres points auxquels rester attentif pour décrocher un entretien ?

Le second conseil que je dispenserais, c’est de faire jouer son réseau. Dans le cas de candidats ayant déjà une expérience professionnelle, cela peut se faire en contactant d’anciens collègues ou relations de travail. De leur côté, les travailleurs sans expérience peuvent se tourner vers leurs proches, leurs amis, leur famille… Le fait d’être renseigné augmente drastiquement les chances de décrocher un entretien.

Une fois l’entretien décroché, quelle attitude adopter ?

Le candidat doit avant tout rester lui-même. Il faut absolument éviter de se faire passer pour quelqu’un d’autre et garder en tête que la chose la plus importante, c’est de mettre ses qualités en avant. En suivant ce conseil, il arrivera bien sûr que vous ne décrochiez pas le job parce que votre caractère ne correspond pas à celui recherché. Mais à l’inverse, s’il correspond, l’impression que vous donnerez au recruteur sera nettement plus convaincante et il est fort probable que vous vous sentiez mieux dans votre emploi par la suite. La seconde chose à garder en tête lors d’un entretien, c’est que les soft skills (compétences et valeurs humaines) prennent de plus en plus d’importance. Aujourd’hui, nous évoluons dans un monde du travail qui accélère sans cesse. Les recruteurs recherchent plus de compétences et d’aptitudes personnelles qui sont en lien avec la culture de l’entreprise.

> À la recherche d'un nouveau challenge? Découvrez nos offres ici !

Retour à la liste