« Métiers d’hommes », « métiers de femmes » : les clichés persistent

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 18 nov. 2019

Les clichés ont parfois la vie dure dans le monde professionnel : les métiers d’assistanat et de soins de santé sont réservés aux femmes, les métiers du monde ouvrier aux hommes. En 2016, Bianca Debaets, Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances de la Région bruxelloise, affirmait que la recherche d’emploi chez les jeunes se passait « de manière stéréotypée ». 

chantier

« L’accès à une profession ne doit pas être déterminé par le sexe d’une personne ». C’est ce qu’a déclaré Bianca Debaets lors du lancement de la campagne de l’organisation patronale Beci « Mon job, mon choix », visant à casser les clichés sur les métiers prétendument réservés aux femmes ou aux hommes. Malgré les actions menées par les Régions, les chiffres ont encore du mal à s’inverser. 

>> A lire aussi : Comment lutter contre le sexisme au travail?

Selon Statbel en 2017, le top 5 des professions majoritairement exercées par des femmes sont : sages-femmes, aide de ménage à domicile, aide-soignante à domicile, esthéticien(ne) et éducateur de la petite enfance. Ces métiers comptent plus de 96% de femmes. Du côté des hommes, ce sont les métiers de bétonneur, opérateur d'engins de terrassement, manœuvres, enlèvement des ordures et matériel recyclable, maçon et installateur d'appareils électrique qui comptent plus de 99% d’hommes. 

« Métiers de femmes »

En 2017, la Belgique comptait 191.000 infirmiers dont 25.000 hommes, soit 13%. La part d’hommes aides-soignants est quant à elle de 8,7%. Constat encore plus alarmant pour la profession de sage-femme : 106 hommes pour plus de 11.000 femmes. En général, dans le secteur de la santé humaine et de l’action sociale, on comptait, en 2018, 565.000 femmes pour 143.000 hommes. Dans l’enseignement, la part de femmes est 2,5 fois plus élevée que celle des hommes. 

>> A lire aussi : Les 20 métiers les plus populaires auprès des femmes

« Métiers d’hommes »

En ce qui concerne les métiers « d’hommes », la profession de pompier est elle aussi bien impactée : la Belgique compte environ 17 000 pompiers, dont 700 femmes (5%). Les hommes sont trois fois plus nombreux dans l’industrie manufacturière, quatre fois dans le transport et l’entreposage, et dix fois plus dans le secteur de la construction

>> A lire aussi : Les 20 métiers les plus populaires auprès des hommes

Egalité presque parfaite

A contrario, les secteurs de l’hébergement et de la restauration, des activités financières et d’assurances et de l’administration publique comptent, à peu près, un nombre égal d’hommes et de femmes. 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi