« Nos missions sont ancrées dans notre travail et dans les valeurs que nous portons »

Travailler dans un hôpital universitaire, c’est travailler au service de la collectivité, porté par des missions de soin, de recherche et d’enseignement, dans un environnement de pointe…

CHU de Liège

Avec plus de 6.000 collègues, le Centre Hospitalier Universitaire de Liège est le plus gros employeur de la province. Chaque jour, il accueille en moyenne 2.700 patients en consultation, 220 patients aux urgences, autant en hôpital de jour et près de 150 personnes en hospitalisation classique. Considérant l’importance de son activité, tant pour le patient, la collectivité que le personnel qui y travaille chaque jour, l’hôpital cherche en permanence à renforcer ses équipes.  

L’hôpital est un lieu singulier, c’est l’endroit où l’on diagnostique, où l’on soigne, où l’on travaille, un lieu que l’on fréquente en tant que travailleur, en tant que patient, en tant que proche peut-être aussi d’un parent malade.

Un encadrement par les pairs

Marc De Paoli

Marc De Paoli, Administrateur délégué du CHU de Liège.

« Le CHU de Liège est très attentif au bien-être de chacun, et en ce sens chaque collègue a un rôle à jouer dans son bien-être et dans le bien-être de l’équipe, c’est aussi la responsabilité de la ligne hiérarchique. Le management doit donc y veiller, instaurer les dispositifs qui permettront à toute personne qui le souhaite d’être soutenue, accompagnée. Au CHU de Liège, différents services collaborent ainsi dans une optique bien-être : le SIPPT, les psychologues institutionnels, la médiation, par exemple. De nombreuses initiatives, mises en place durant la crise Covid, continuent à connaitre un franc succès, comme les massages assis pour le personnel. Le bien-être est aussi lié à l’équilibre vie privée-vie professionnelle. Nous essayons, autant que possible, de proposer des horaires compatibles avec une vie de famille, d’éviter les horaires « ultras coupés », de proposer une série d’avantages comme une base de 30 jours de congés, des chèques-repas qui viennent d’être revalorisés, un encadrement par les pairs. Le bien-être est vraiment l’affaire de tous, il implique aussi le dialogue, le respect, la bienveillance, tout ce qui fait nos relations de travail (entre collègues et avec les patients) au quotidien », explique Marc De Paoli, Administrateur délégué du CHU de Liège.

« Nous connaissons des pénuries sur divers métiers. Bien sûr au niveau infirmier, mais également pour les technologues de laboratoire et d’imagerie médicale, les secrétaires des services médicaux, le personnel de cuisine ou de nettoyage. Nous cherchons donc à faire des appels très diversifiés, tout simplement parce que nos métiers le sont tous contribuent à nos missions », précise Isabelle Degand, Directrice générale adjointe et directrice du département RH du CHU de Liège.

Isabelle Degand

Isabelle Degand, Directrice générale adjointe et directrice du département RH du CHU de Liège. 

Ouverture de l’hôpital

En tant qu’hôpital académique, le CHU de Liège exerce trois missions : le soin, la recherche et l’enseignement. « Nous avons souhaité y ajouter la responsabilité sociétale, qui matérialise l’ouverture de l’hôpital sur l’extérieur. Elle se traduit, notamment, dans notre impact en tant qu’employeur, dans notre volonté de vulgariser au possible l’information médicale afin de rendre le patient acteur de sa santé, dans nos initiatives de développement durable en vue de réduire notre empreinte environnementale, dans notre gestion quotidienne qui vise l’efficience et la soutenabilité », détaille Marc De Paoli.

Pour le Directeur du département infirmier, Eric Maclot, en matière de recrutement et d’accompagnement, le contact direct avec les candidats est fondamental … et il commence déjà sur les bancs de l’école : « Nous sommes très impliqués. Rencontrer les étudiants nous permet de faire connaissance et d’échanger autour de notre vision : le travail en nursing global ; les normes d’encadrement ; l’organisation de journées d’accueil pour les nouveaux et un accompagnement durant la première année de fonctionnement avec un infirmier ICANE (Infirmier Chargée de l’Accompagnement des Nouveaux Engagés)... Nous abordons aussi la diversité des postes et la mobilité professionnelle : il y a vraiment de quoi rencontrer les aspirations de chacun ».

Ces missions sont évidemment au cœur de l’employer branding de l’hôpital universitaire. Ensemble, elles contribuent à donner du sens à l’investissement quotidien de tous les collègues. « Ces missions ne sont pas de vains mots. Elles sont évidemment très ancrées dans notre travail et dans les valeurs que nous portons, tous métiers confondus. Travailler au CHU de Liège constitue véritablement une belle expérience, une aventure humaine. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons chaque personne qui souhaite nous rejoindre » conclut Isabelle Degand.

Retour à la liste