« Nos travailleurs sont nos meilleurs ambassadeurs »

Rédigé par: Laurence Briquet
Date de publication: 21 sept. 2022
Catégorie:

Avec ses 2.000 travailleurs, le Centre Hospitalier Universitaire de Tivoli, à La Louvière, recrute en permanence de nombreux profils, en mettant en avant son côté humain, convivial et proche des patients.

Tivoli

A La Louvière, le Centre Hospitalier Universitaire de Tivoli, ce sont pas moins de 2.000 travailleurs dont quelque 300 indépendants. « Nous recrutons en permanence, à peu près dans tous les métiers », explique Philippe Wauthier, directeur des ressources humaines. «Nous avons des postes ouverts dans le soignant, le médical et le paramédical  mais aussi énormément dans le technique : nous cherchons des techniciens de maintenance, des électromécaniciens, des électriciens, des techniciens de surface et également des fonctions administratives et de support comme les accueils, l’informatique ou les ressources humaines.», ajoute-t-il.

« Dans tous les secteurs, nous avons des besoins qui évoluent de manière très dynamique : dans un mois, la liste des profils ouverts sera différente, en fonction de la mobilité interne, des nouveaux projets ou des départs », poursuit Cynthia Colson, responsable communication.

Pour recruter, l’établissement met évidemment en avant ses atouts. « Notre point fort, c’est l’image que nous avons. Nous sommes mono site et nous avons tous les atouts d’un grand hôpital mais avec le côté humain et convivial. Ici, on se connaît, on se parle. Nos travailleurs sont nos meilleurs ambassadeurs. L’autre jour, quelqu’un m’a dit « Je ne travaillerais nulle part ailleurs ». Nous sommes également bien implantés dans la communauté locale et nous sommes un des plus gros employeurs de la région », note encore le DRH, pointant l’accent qui est mis sur le bien-être au travail. « Nous savons à quel point les travailleurs ont envie de pouvoir combiner vie professionnelle et vie privée, d’avoir, peut-être, une activité complémentaire. Nous faisons tout pour rendre cette combinaison possible, en acceptant, par exemple, les temps partiels ».

Tivoli

L’hôpital, ce sont bien souvent quelque 200 métiers différents. 

Donner du sens

Et c’est évidemment avec l’idée de se présenter au public que le CHU Tivoli participera à Talentum. « J’ai bien sûr l’espoir de rencontrer des candidats mais je viens surtout avec ma casquette d’évangéliste, si je puis dire, pour expliquer aux candidats, qui ont peut-être envie de donner plus de sens à leur travail, que nous avons une grande variété de métiers au sein de l’hôpital. Nous voulons que le public sache que l’hôpital recrute, qu’il se renseigne et que, peut-être, il se projette. Vous savez, un hôpital comme le nôtre, c’est un peu comme une petite ville qui travaille 24h sur 24, 7 jours sur 7 ».

Il est vrai que les métiers de l’hôpital sont plus nombreux et variés qu’on ne le croit. « L’hôpital, ce sont bien souvent quelque 200 métiers différents », ajoute Cynthia Colson. « Cela va de l’entretien à la sécurité en passant par la cuisine, la construction, les fonctions administratives, la gestion classique avec les achats, les finances, les RH… ». Avec toujours, en toile de fond, le bien-être du patient. Une collègue disait récemment que le sourire bienveillant d’une technicienne de surface peut illuminer la vie d’un patient isolé. C’est clairement la réalité », conclut-elle.

Plus d’infos sur www.chu-tivoli.be

Tivoli

Philippe Wauthier - DRH du CHU Tivoli.