«Nous adaptons nos formations selon les évolutions du marché de l’emploi»

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 19 févr. 2021
Catégorie:

Ria

CVO Semper est un centre d’apprentissage qui propose l’étude de 13 langues ainsi qu’une série de formations en néerlandais. Actuellement, ce sont celles en informatique/multimédia et en soins de santé qui sont les plus prisées. Coïncidence ou non avec le contexte actuel, la reconversion professionnelle et le multilinguisme restent des valeurs sûres sur le chemin de l’emploi.

CVO Semper est un centre de formations pour adultes de l’enseignement subsidié flamand avec plus de 40 lieux d'enseignement dans toute la région de Bruxelles-Capitale et la périphérie flamande. Avec près de 15.000 étudiants, le centre organise essentiellement des cours de langue et des formations professionnelles en néerlandais destinées à un public néerlandophone ou non.

De l’électricien à l’eurocrate, en passant par les primo-arrivants et les fonctionnaires, les publics cibles de CVO Semper oscillent entre la promotion sociale et les employés de sociétés internationales. «Ce sont deux types de publics qui sont appelés à coexister, à travailler ensemble et c’est ce qui fait notre spécificité. Nous travaillons aussi avec 140 nationalités différentes», explique Jean-François Declerck, codirecteur de CVO Semper.

L’interculturalité avant tout. Mais l’autre mot à l’ordre du jour est la reconversion professionnelle, surtout en ces temps de crise: «Malheureusement, nous sommes en pleine période de reconversion » constate-t-il également. «Chez nous, cette reconversion passe par l’apprentissage des langues mais aussi par l’apprentissage d’une formation professionnelle en néerlandais.»

Le numérique et les soins de santé ont la cote

Certaines formations ont été plus particulièrement prisées notamment celles concernant l’informatique et le multimédia, le diplôme de l’enseignement secondaire et les soins de santé. Rien d’étonnant au vu du contexte actuel? «Indépendamment de la crise nous travaillons depuis longtemps au chemin vers l’emploi. Heureusement, il y a encore des vocations qui naissent de ces circonstances particulières».

Début février, le CVO Semper organisera des modules de cours de langue, donnés en cours de jour, du soir et aussi le samedi, ainsi que sa formation phare ZorgNed+ pour devenir aide soignant(-e). Dispensée en néerlandais sur deux ans, celle-ci s’adresse aux personnes non néerlandophones, désireuses d’apprendre le métier. Le niveau de néerlandais requis est A2 (240 heures): «On vous donne un bain linguistique, des cours pour devenir aide soignant(-e), accompagnés d’un stage pratique, par exemple en maison de repos. La plupart du temps le lieu de stage devient le premier emploi.»

Trajet vers l’emploi et formation continue. Mais ce n’est pas tout. Chez CVO Semper, les jeunes ont aussi accès à un trajet pédagogique. Il existe des formations qui s’adressent aux élèves de l’enseignement flamand ou francophone non néerlandophones qui ne sont pas à l’aise à l’écrit. «Nous leur proposons des codes et des outils linguistiques propres au milieu académique pour les accompagner et leur permettre d’intégrer une université ou une haute-école flamande», indique Jean-François Declerck.

Repenser la formation

Toutes les formations du centre ne sont pas données à distance car elles s’adressent aussi à un public fragilisé par le distanciel. «Selon notre public et selon la formation nous organisons encore des cours en présentiel tout en respectant les mesures sanitaires.»

C’est dire que la formation - comme tout autre secteur - a dû s’adapter et répondre aux impératifs d’un virus capricieux. Elle est encore amenée à évoluer. «Notre mission de base s’inscrit dans les problèmes actuels. La crise nous amène à repenser des formations qui seront plus prisées à l’avenir. Covid ou non, le fait d’avoir été plongé dans un enseignement distanciel, nous fait aussi repenser tout ce qui va devenir les métiers d’avenir et ceux susceptibles de faire l’objet d’une reconversion professionnelle», conclut Jean-François Declerck.

J.D.

>> Intéressé par une de ces formations?