« Nous ne voulons pas seulement être l’employeur qui paye le salaire »

Delaware consulting

« Nous voulons surtout être celui qui se préoccupe de ses employés » Le bien-être et la motivation du collaborateur participent à la valeur ajoutée de l’entreprise et la font rayonner. Ce constat, la société delaware l’a déjà bien ancré en son sein. 

Elle déploie en effet une pléthore de solutions bien-être à destination de ses collaborateurs et de ses clients.

Chez delaware, société spécialisée dans la mise en œuvre de solutions technologiques de pointe pour optimiser la gestion des entreprises, le bien-être des collaborateurs est une composante majeure de la structure.

Cette préoccupation se traduit directement dans la mutation du département RH de delaware, qui, depuis plusieurs années se tourne davantage vers l’humain et moins vers les « hard RH », notamment en introduisant la fonction de coach RH. «L’objectif est d’être au plus proche de nos employés. Nous voulons qu’ils se tournent vers nous s’ils ont des questions, des problèmes de telle sorte que nous puissions les soutenir et les conseiller. 

En plus de ce rôle de coach, nous avons aussi tout une série de projets pour optimiser l’expérience employeur au sein de delaware », explique Barbara Van Engelandt, coach RH chez delaware.

Cette approche plus humaniste anime une véritable volonté de la société de s’imposer comme un caring employer :

« Nous ne voulons pas seulement être l’employeur qui paye le salaire et donne du travail. Nous voulons surtout être l’employeur qui se préoccupe de ses employés. Nous voulons être là pour eux dans les bons comme dans les mauvais moments », détaille la coach RH.

Barbara Van Engelandt, coach RH chez delaware

Barbara Van Engelandt, coach RH chez delaware

Le bien-être sous différents aspects

Pour ce faire, delaware développe toute une série de solutions bien-être s’articulant autour de plusieurs aspects : le physique, le mental et le social. Côté physique, la société encourage son personnel à pratiquer du sport. « Nous avons par exemple créé une application où tout le monde peut encoder ses efforts physiques et faire des donations en fonction des kilomètres encodés ». 

L’ergonomie occupe aussi une place centrale dans les besoins du travailleur : « nous offrons la possibilité de s’équiper d’un deuxième écran, d’une souris ergonomique, d’acheter une bonne chaise de travail, etc. 

Un bon environnement de travail est indispensable au bureau comme à domicile », complète Barbara Van Engelandt.

L’aspect mental du bien-être est aussi très important chez delaware. Dans cette optique, la société, qui propose par ailleurs un large choix de formations, a lancé le programme Best Possible You. Ce programme vise à accompagner au mieux le collaborateur et s’assurer qu’il prenne connaissance de ses forces, de ses talents. 

Objectif, déployer la meilleure version de soi-même.

« L’aspect social est également primordial. Avec le télétravail, il s’est avéré très important que nous restions connectés avec nos clients et nos collègues. Nous avons tout mis en place pour que l’engagement à distance demeure », ajoute la coach RH. Cadeaux de fin d’année, chocolat de Saint-Nicolas, goodies à l’effigie de delaware, coffee truck, team events, etc. « Toutes ces petites choses permettent de prévenir le mal-être de notre personnel et lui rappelle qu’il appartient à notre société. »

Lutter contre le stress et le burn-out

Parmi ses projets de bien-être à grande échelle, delaware s’est chargée d’offrir une formation à tous ses managers, dédiée à la reconnaissance des signes du stress et du burn-out. L’accompagnement est total. « C’est tout une réflexion que de savoir comment accompagner une personne qui est en arrêt de travail : comment garder contact avec elle ? Comment ne pas lui mettre la pression et juste lui montrer que nous sommes là ? »

Sur le long terme, la société a conscience qu’il faut retrouver l’équilibre de travail perdu en raison de la pandémie de Covid-19. Il est question de savoir faire preuve de flexibilité et de trouver une nouvelle façon de travailler qui répond tant aux attentes des clients que des collaborateurs. 

« Comment intégrer le travail à la maison ? Comment optimiser nos bureaux ? Comment répondre aux besoins de notre personnel et de nos clients ? », se demande Barbara Engelandt. Les défis sont nombreux chez delaware, mais prêts à être relevés.

Retour à la liste