« On a clairement besoin de gens de terrain »

Rédigé par: Laurence BRIQUET
Date de publication: 11 mars 2022
Catégorie:

Google

Travailler pour un géant du web ne veut pas dire que l’entreprise se limite à des profils informatiques. Que du contraire...

Depuis 2010, le géant américain Google, actif sur le web ainsi que sur la recherche et l’échange d’informations, est installé à Saint-Ghislain, dans le Hainaut. Il y dispose de plusieurs data centers qui ont été construits en plusieurs phases, pour un investissement total qui dépasse 2,8 milliards d’euros. Si on imagine aisément que l’entreprise recrute des profils informatiques, il faut savoir que d’autres postes, plus techniques, sont actuellement ouverts comme celui d’ingénieur électricien ou de technicien de maintenance en mécanique de refroidissement. Le site a en effet été conçu pour avoir une faible consommation énergétique, avec toutes les spécificités techniques que cela implique.

« Au data center, on retrouve deux grandes familles d’équipes : les équipes qui s’occupent des serveurs et des réseaux mais aussi celles qui font la gestion technique des bâtiments et des installations, la maintenance… On travaille avec des équipements à la pointe de la technologie et, par conséquent, avec du personnel qui maîtrise la distribution électrique haute et basse tension, la maintenance, la gestion des systèmes de refroidissement par évaporation (pompes, échangeurs, chimie de l’eau), les générateurs de secours…», explique Frédéric Descamps, Facilities Manager chez Google. « On ne peut pas prendre à la légère nos opérations de maintenance : nos data centers fonctionnent 24h 24 ».

Frederic Descamps [square]

Frédéric Descamps, Facilities Manager chez Google

Techniciennes et ingénieures

Joëlle Danloy est Plant Engineer. Elle travaille dans l’équipe Data Center Operations, également appelée DCOps, qui gère la maintenance du site. 

Joëlle Danloy

Joëlle Danloy, Plant Engineer

« Les équipements doivent être extrêmement fiables et nous travaillons en équipes de 3 shifts. Chacun dans l’équipe possède une ou plusieurs spécialisations: mécanique, électricité, contrôle… On cherche avant tout des gens de terrain capables de faire de la maintenance préventive mais aussi de la recherche de pannes, des réparations. Chez nous, les ingénieurs, par exemple, participent aux tests de mise en service pour se familiariser avec les nouveaux équipements, dès la phase de construction ». Ce département recrute, actuellement, un technicien mécanicien ainsi qu’un ingénieur électrique. Et si c’est une femme, elle ne sera pas la première. « J’ai été la première sur le site mais depuis, j’ai été rejointe par de jeunes collègues femmes, aussi bien techniciennes qu’ingénieures ».

Google a une culture d’entreprise très forte. « On attend de tous nos collaborateurs qu’ils aient une attitude ouverte et cordiale vis-à-vis des collègues. On a aussi, par exemple, un système d’évaluation des performances qui combine l’auto-évaluation et le feedback de son manager et de ses collègues. C’est un système plus équitable ». L’esprit d’équipe est d’ailleurs une qualité requise pour espérer un job dans l’entreprise américaine. « Dans une équipe de maintenance qui travaille 24h sur 24, il faut être capable de rebondir en cas de souci et de s’entraider. L’esprit d’équipe est vraiment très important ».

Antonis Mavrokordatos, Server Operations [square]

Antonis Mavrokordatos, manager dans l’équipe Server Operations

Curiosité et adaptabilité

À côté de ça, Google offre aussi l’opportunité de travailler avec de nouvelles technologies. « Nous installons, entretenons et déclassons des serveurs, des machines à la pointe de la technologie, avec parfois des processeurs qui ne sont même pas encore sur le marché. Cela veut aussi dire qu’on découvre les soucis qui y sont parfois liés », note Antonis Mavrokordatos, manager dans l’équipe Server Operations. « On aimerait recruter un Operations Manager pour le data center avec une expérience dans la gestion d’équipes mais surtout avec une formation technique, capable de s’adapter car on est dans un secteur qui évolue vite. La curiosité, l’adaptabilité et l’intérêt pour la technique sont des qualités importantes » , précise Freddy Bonhomme, Senior Operations Manager. « Chez nous, le manager est évalué par rapport aux résultats de l’entreprise mais aussi par son équipe. On cherche un manager capable de trouver cet équilibre entre les besoins du business et les attentes des équipes », conclut-il.

Freddy Bonhomme [square]

Freddy Bonhomme, Senior Operations Manager