"Parler des impacts positifs de la technologie pour attirer des talents féminins"

Publié : lundi 12 mars 2018

L’award Wo.Men@work a été décerné à Pascale Van Damme,  VP et managing director chez Dell Belux.  

pascalevandamme [square]

La lauréate – qui est pourtant active dans un secteur réputé masculin – revient sur les actions instaurées sur son lieu de travail pour garantir une politique de diversité entre genres.

Quelles sont les raisons qui vous ont permis de décrocher cet award ?

La continuité est l’une des raisons qui a été avancée. Nos actions se ressentent à tous les niveaux. Que ce soit au sein de nos équipes, mais aussi dans notre business. Et la transformation numérique est d’une grande aide pour accompagner ce mouvement.

Vous parlez de continuité. Pouvez-vous donner un exemple concret ?

La continuité, c’est assumer que les actions menées pour garantir une politique de diversité des genres sur le lieu de travail sont menées à tous les niveaux de l’entreprise. Et même au-delà. Par exemple, en tant que présidente d’Agoria Digital Industrie, j’applique également ces principes au sein de la fédération.

Concrètement, quelles mesures avez-vous mises en place ?

Nous avons commencé par nous intéresser à la gouvernance. Nous avons regardé au sein de nos départements si nos équipes étaient équilibrées au niveau générationnel, au niveau du coaching et au niveau du genre. D’une part, nous nous sommes intéressés aux chef.fe.s d’équipe afin de savoir si leurs équipes étaient balancées au niveau du genre. Nous avons alors lié la réussite de leurs objectifs au fait que ces équipes étaient ou non diversifiées. D’autre part, nous nous sommes intéressés au salaire puisque nous avons mis en place un système qui permet d’évaluer nos équipes sur leurs qualités et leur efficacité sans avoir accès aux paramètres que sont le sexe et l’âge. Enfin, pour les processus de recrutement, nous avons imposé une diversité au niveau de la sélection. Pour qu’une sélection commence, il faut qu’il y ait au moins une femme et un homme parmi les candidats.

Auriez-vous d’autres conseils pratiques à exprimer pour augmenter l’équité sur le lieu de travail ?

Nous garantissons des réunions individuelles à chacun de nos employés une fois par trimestre. Ces réunions ne sont pas uniquement l’occasion de parler de leur carrière mais de leur développement de façon générale. Et notamment l’apprentissage de certaines compétences comme des compétences numériques, de présentation… Ensuite, nous avons décidé de changer le vocabulaire utilisé dans nos offres d’emploi car nous avons réalisé que certains mots sont moins attractifs pour les femmes. Je pense notamment au mot challenging que nous utilisons désormais peu. Je voudrais également revenir sur le fait qu’un coach accompagne tous les employés. Cette relation peut être formelle ou informelle. C’est un processus très intéressant dont j’ai, dans ma propre carrière, beaucoup bénéficié.

Le secteur IT a une réputation assez masculine… Sur le terrain, comment cela évolue ?

Je trouve que c’est un secteur qui vit un très grand changement. Avant, c’est vrai qu’on observait, en caricaturant, que les métiers de l’IT étaient des métiers pour les « geeks ». Mais cela change grandement. Et ce changement passe notamment par la manière de présenter la finalité de nos métiers, qu’elles soient environnementale ou sociétale. Certaines de nos technologies permettent, par exemple, de repérer plus rapidement des cancers. Nous remarquons que lorsque l’on parle de ce type de finalité, les femmes sont plus intéressées par nos métiers.

Et puis, il ne faut pas oublier que les industries numériques regroupent un nombre beaucoup plus large de métiers que juste les métiers de la programmation. Il y a les responsables de ressources humaines, il y a les métiers de la vente… Nous remarquons d’ailleurs que certaines compétences définies comme étant « plus féminines » (empathie, travail en équipe, créativité…) sont des compétences qui seront de plus en plus utiles dans le futur.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi sur notre site web 

Retour à la liste