« Pourquoi avez-vous quitté votre emploi ?! »

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 13 déc. 2023
Catégorie:

Vous avez volontairement quitté votre emploi précédent ? Lors d’un entretien d’embauche, on vous en demandera certainement les raisons. Être franc est la règle de base. Ça ne suffit toutefois pas ; on a vite fait de se prendre les pieds dans le tapis. Voici quelques précautions à prendre, souvent valables aussi pour tout entretien d’embauche…

Emploi quitté

  • Soyez honnête - C’est essentiel. Si vous ne paraissez pas sincère, un recruteur aura vite d’aller creuser là où ça fait mal. S’il a l’impression que vous lui cachez des éléments, il pourrait définitivement se faire une mauvaise opinion de vous.
  • Expliquez vos raisons - Donner de façon claire les motivations qui vous ont poussé à quitter votre ex-employeur. Ce n’est pas l’exercice le plus aisé qui soit. En réalité, le recruteur cherche à savoir si vous n’avez pas quitté votre job sur un coup de tête, s’il pourra compter sur une certaine stabilité de votre part et si vos attentes sont réalistes.
  • Concentrez-vous sur les bonnes raisons - Il existe de bonnes raisons de quitter un emploi : salaire insuffisant, manque de perspectives d'évolution, déséquilibre entre vies professionnelle et privée, déménagement, réduction d'effectif, etc. En revanche, il en existe de mauvaises, qui risquent fort de faire passer votre candidature à la trappe : agir de manière impulsive, refuser des responsabilités, être influencé par son entourage, etc.
  • Ne vous plaignez pas - Évitez à tout prix de dire du mal de votre ancien employeur ou de vos ex-collègues. Se plaindre apparaît toujours comme un manque de professionnalisme ou de loyauté. En outre, le recruteur cherche souvent à savoir comment vous gérez vos relations professionnelles et d’éventuelles situations de stress ou de conflit.
  • Dites ce que vous avez réalisé - En revanche, mettre en avant ses réalisations et les compétences acquises lors d’un emploi précédent vous fera toujours apparaître sous un angle positif. Mieux : expliquez en quoi votre expérience peut être mise à profit chez votre nouvel employeur. Le recruteur tente de connaître les types de défis que vous seriez à même de relever.
  • Soyez concis - Tentez d’être relativement bref dans vos explications, en restant focalisé sur votre apport futur à l’entreprise. Excepté si l’on vous pose des questions complémentaires, n’entrez pas trop dans les détails. Votre vie personnelle et vos problèmes de santé éventuels, par exemple, ne regardent que vous.