« Renforcer la coordination entre tous les métiers liés à la prévention et à la sécurité »

Rédigé par: Y.D.
Date de publication: 2 nov. 2018
Catégorie:

brusafe

Brusafe est le nom donné à l’École Régionale des Métiers de la Sécurité, de la Prévention et du Secours. Cette association régionale regroupera prochainement l’École Régionale et Intercommunale de Police (ERIP), le Centre de Formation des Pompiers de Bruxelles (CFPB), l’Institut de Formation à l’Aide Médicale Urgente (IFAMU RBC) et une partie de l’École Régionale d’Administration Publique (ERAP). Chaque école s’adresse à des publics spécifiques, mais qui seront rassemblés sur un site commun pour développer des synergies entre tous les métiers de la chaîne de prévention et de sécurité. Brusafe accueillera chaque année environ 500 personnes en formation.

>> S'inscrire au Salon des Métiers de la Sécurité, de la Prévention et du Secours 

Brusafe sera implantée dès la fin 2019 sur un site actuellement en cours de rénovation à Haren. Le complexe comprendra les quatre écoles ainsi qu’un centre d’orientation au recrutement. L’école offrira aux agents en formation une infrastructure plus adaptée grâce à une mutualisation des ressources et des moyens : plus d’espace et du matériel de pointe. Cela permettra la mise en valeur de ces métiers particuliers que sont ceux de la sécurité, de la prévention et du secours.

erip

erip

Missions :

« L’intercommunale a pour mission d’assurer des formations professionnelles pour les membres du personnel de la police intégrée, structurée à deux niveaux, ainsi que des formations en rapport avec la sécurité destinées aux membres du personnel d’autres organismes et services publics. Elle vise à devenir un centre d’expertise dans ce domaine. Elle accomplira sa mission dans le respect des valeurs démocratiques de l’Etat et des dispositions légales et réglementaires se rapportant à son objet. »

L’institution a été agréée en 2001 par le ministre de l’Intérieur pour dispenser les formations aux membres du personnel de la police intégrée structurée à deux niveaux.

erip

L’ERIP EN BREF :

  • Nom complet : École Régionale et Intercommunale de Police (ERIP)
  • Date de naissance : 1970
  • Public : Aspirants policiers et policiers en fonction
  • Lieu : Avenue des Anciens Combattants 190, 1140 Evere
  • Actions :
    • Formations de base (elles permettent d’accéder au métier de policier : agent, inspecteur et inspecteur principal de police).
    • Formations fonctionnelles (elles sont prévues pour des groupes de policiers spécifiques : enquêteur, maître-chien, motard, etc.).
    • Formations continuées (elles permettent aux policiers déjà en fonction de perfectionner certaines compétences ou d’en développer de nouvelles).
    • Formations certifiées (elles sont destinées aux membres du personnel non policier qui occupent des fonctions d’appui).

Chaque année, l’ERIP forme de nouveaux agents, inspecteurs et inspecteurs principaux de police. Ces formations de base sont dispensées par classe d’environ 25-30 aspirants francophones ou néerlandophones.

 

Nous avons rencontré Pascale Versluys, Inspecteur de Police, Formatrice, Chargée de cours spécialisée en techniques de communication et Coordinatrice de la préformation ERIP / GIP, qui nous a parlé de son rôle d’orientation et de suivi des aspirants, des différentes missions de l’ERIP, et de l’intérêt de rejoindre une structure globalisante telle celle de Brusafe pour les mener à bien.

pv

Mme Vesluys, parlez-nous de votre parcours ?

« Après 6 ans d’expérience sur le terrain, la possibilité m’a été offerte de devenir assistante chargée de cours, et puis, il y a 5 ans d’intégrer l’école de Police à plein temps. Je m’occupais des formations en techniques de communication données aux inspecteurs de quartiers et à ce que nous appelons dans le jargon les « ca-log » (cadres logistiques : personnel administratif, logistique, gestion du matériel, ressources humaines. Tous les non-policiers occupent des fonctions d’appui / supports). Depuis 2 ans, je suis également coordinatrice de la préformation, en étroite collaboration avec JobPol, le CEFIG (Le Centre de Formation-Insertion Le Grain s’occupe d’un module en communication / préformation police, notamment au travers d’une remise à niveau en français) et des 7ème années de qualification en prévention et sécurité. »

En quoi consiste exactement votre rôle de formatrice ?

« Mon rôle essentiel en tant que Formatrice et Responsable du cluster « Communication » est de mener et d’accompagner tous les aspirants du début à la fin de leur formation d’un an. Je dois veiller à ce que tout se passe bien dans leur parcours, notamment d’un point de vue méthodologique, et le cas échéant à les recadrer ou les réorienter. Cela implique d’être particulièrement attentive à leurs attitudes personnelle et professionnelle. Je dois incarner un référent et être pour eux une personne « ressource » en cas de nécessité. J’ai donc conjointement un rôle d’orientation, de suivi et même éventuellement de remédiation. »

Que pensez-vous de l’intégration de l’ERIP à la future structure Brusafe ?

« Regrouper sur un seul site tous les métiers liés à la prévention et à la sécurité me paraît être un excellente idée, qui ne peut qu’améliorer la qualité de la collaboration intra-services. Si le projet ne deviendra réellement concret qu’en 2019, nous en attendons déjà évidemment beaucoup. J’espère qu’il permettra par exemple l’organisation de grands exercices coordonnés qui favoriseront une meilleure connaissance et un décloisonnement entre les différents services, ce qui contribuerait à améliorer significativement l’efficacité générale en situation réelle. Le futur site devrait nous offrir des infrastructures optimisées, être mieux organisé et nettement plus fourni en termes d’outils pédagogiques. »

Quels sont selon-vous les qualités ou traits de caractère incontournables à posséder avant d’embrasser la carrière de policier ?

« Il faut tout d’abord mûrement réfléchir. Celui qui s’y engage pour de mauvaises raisons, par exemple en ne pensant qu’aux avantages (pécuniaire, statut, etc…) fait fausse route. Ce métier implique une réelle vocation et demande d’importantes qualités humaines telles que l’intégrité, la gestion du stress, la déontologie, la confiance en soi, la volonté d’apprendre tous les jours, et enfin un fort esprit d’équipe. »

erip

École de Police

 

Nous avons donc recueilli l’avis d’un formateur. Mais qu’en pensent à leur tour ceux qui vivent au plus près la réalité concrète de ces métiers au quotidien ?

CM

« Mon métier, j’en suis fier. »

L’inspecteur de Police Christophe Motte s’exprime sur la réalité de son métier et sur les motivations qui l’anime au quotidien:

« Je m’appelle Christophe, je suis inspecteur de Police depuis 2008 en région bruxelloise. Je fais ce métier par vocation. C’est un métier qui vient en aide à la population, et pour moi c’est un des plus beaux métiers du monde. Les qualités pour faire ce métier sont la patience, l’écoute et l’ouverture d’esprit. Les journées à la Police ne sont jamais les mêmes. Du jour au lendemain, on peut avoir un différend familial, une bagarre, des coups et blessures, un vol dans un magasin. Les missions sont diversifiées : cela va de l’aide à la personne aux missions les plus graves. Quand je parle de mon métier les gens voient généralement le côté négatif du travail. Donc tout ce qui est par exemple arrestation et répression. Alors qu’au final le métier de policier, c’est souvent porter assistance à des personnes : aider une personne âgée qui est tombée à se relever, intervenir pour une personne sans domicile fixe dans la rue qui a  besoin d’assistance. Ce n’est pas uniquement répressif, c’est un métier très social qui fait la part belle à l’humain et qui apporte beaucoup de choses : un contact avec la population et un contact avec les collègues qui deviennent une deuxième famille. »

erip

Ces métiers vous tentent ?

Découvrir concrètement la réalité de ces métiers au contact d’acteurs de terrain ?

Qu’ils soient gardien de la paix, gardien de parc, médiateur ou encore secouristes-ambulanciers, agents constatateurs, pompiers ou policiers : ils contribuent au quotidien à rendre la région bruxelloise encore plus sûre !

erip

Venez les rencontrer directement au Salon des Métiers de la Sécurité, de la Prévention et du Secours !

Quand ? Le samedi 17 NOVEMBRE 2018

Où ? Palais 10 - Heysel

S’inscrire

Retrouvez ici plus d’information sur les quatre écoles

Si vous désirez entrer dans la police, une de ces formations de base vous sera dispensée.

Une fonction dans la police vous intéresse ? Vous avez envie de travailler sur le terrain, de protéger les citoyens de notre région ?

www.eripgip.be

www.jobpol.be