« Tout devient électrique et des entreprises comme la nôtre jouent un rôle-clé dans la création du futur »

Rédigé par: Laurence BRIQUET
Date de publication: 31 mai 2022
Catégorie:

Distribuer du matériel électrotechnique, c’est contribuer aux grands challenges qui touchent la planète. Pour cela, il faut recruter divers profils…

Créée en 1922, l’entreprise Cebeo (Groupe Sonepar) distribue du matériel électrotechnique, des solutions et des services pour les secteurs résidentiel, tertiaire et industriel. « Nous sommes le premier distributeur de matériel électrotechnique en Belgique. Tout le matériel qui alimente d’un point de vue électrique (hors moteur), c’est nous qui le distribuons. Le groupe auquel nous appartenons est, lui, premier distributeur au monde mais c’est clair qu’on n’est pas très connu du grand public. On est davantage dans le B-to-B », explique Gérard Cloes, Sales Director. Installée à Waregem, l’entreprise emploie environ 1.050 personnes et dispose d’une cinquantaine d’exploitations dans le pays.

En quoi est-elle plus qu’un grossiste ? « La planète est en mutation et face à de grands challenges comme la transition écologique et énergétique. Tout devient électrique et des entreprises comme la nôtre jouent un rôle-clé dans la création du futur. Quand on fait de la distribution, on peut le faire de 2 manières. La première consiste à acheter un bien et à le faire livrer ». La seconde, c’est ce que nous proposons, avec de la valeur ajoutée : du conseil et de l’assistance pour nos clients qui achètent tous ces produits qui vont changer notre futur, qui sont complexes et techniques. Le fabricant a, bien souvent, un petit morceau de la solution. De notre côté, nous avons tous les produits et nous construisons une solution totale. Notre travail est de constituer le meilleur portfolio pour amener au client la meilleure solution », ajoute-t-il. 

Gérard Cloes

"Tout devient électrique et des entreprises comme la nôtre jouent un rôle-clé dans la création du futur." - Gérard Cloes, Sales Manager. 

Renforcer les échelons

Du côté RH, l’entreprise est en pleine croissance et une centaine de postes sont actuellement ouverts. « On cherche à renforcer tous les échelons, cela va du personnel de vente aux spécialistes. On assure, en tout cas, un grand rôle de formateur. Il nous arrive d’engager des personnes avec peu d’expérience que nous formons. Les solutions techniques que nous proposons demandent un long apprentissage. C’est un secteur où il y a tout le temps de nouveaux challenges. On mise donc sur ces personnes pour le futur. Si les candidats veulent apprendre, on va leur apprendre, avec une optique qu’ils restent chez nous pour gagner de l’expérience sur du long terme », note, pour sa part, Myriam Jellouli, HR Recruiter chez Cebeo.

Les énergies renouvelables sont, elles aussi, au cœur de l’activité de Cebeo. « Elles explosent à l’heure actuelle et encore plus avec la hausse des prix de l’énergie. Les gens veulent produire eux-mêmes. Ils veulent mieux acheter et investir dans l’énergie plutôt que de laisser dormir leur argent dans une banque», ajoute Gérard Cloes.

Pour ce qui est de l’employer branding, le groupe travaille à développer davantage son image auprès du grand public. C’est nécessaire s’il veut engager de nouvelles recrues. « On a une planète professionnelle à faire découvrir », poursuit le Sales Director. « On approche les écoles techniques, d’ingénieurs ou d’architectes aussi et on participe à des salons comme le Talentum. On l’a fait sur Liège avec de bons résultats puisque nous avons pu engager 3 personnes après ce salon. Cette année, on vise le double », conclut Myriam Jellouli.