10 raisons pour lesquelles les travailleurs américains ne prennent pas leurs congés

Date de publication: 18 avr. 2014

Contrairement à  la réglementation en Belgique, les employeurs des Etats-Unis ne sont pas obligés d’accorder des congés payés à  leur personnel.

Ne rien faire en tout insouciance n’est donc pas spécialement répandu outre-Atlantique, car l’Américain moyen qui reçoit bien des jours de congés payés, n’en utilise que la moitié (49 %), d’après une enquête du site américain Glassdoor.com. 75 % ne prennent pas la totalité de leurs congés, 15 % travaillent même toute l’année sans prendre un seul jour de pause. Et si le travailleur américain s’accorde quelques jours loin du bureau, 61 % ne peuvent malgré tout pas s’empêcher de travailler un peu pendant leur temps libre.

Les raisons de ce zèle sont multiples. Découvrez ci-dessous ce qui ressort de l’enquête de Glassdoor.com :

  • Personne d’autre dans l’entreprise ne peut faire mon travail : 33 %
  • Peur de prendre du retard : 28 %
  • Dévouement total à  l’entreprise : 22 %
  • Volonté de décrocher une promotion : 19 %
  • Ne peut pas se détacher de l’entreprise : 19 %
  • Veut une augmentation : 18 %
  • Peur de ne pas atteindre ses objectifs : 17 %
  • Peur de perdre son job : 17 %
  • Trouve que travailler, c’est mieux que ne pas travailler : 16 %
  • Veut surpasser ses collègues : 13 %
  • Peur du patron : 6 %

Cependant, une fois que les employés prennent ces jours de congés payés, ils ne sont pas toujours capables de déconnecter vraiment du travail. Voici ce qu’ils déclarent sur le fait de travailler en vacances :

  • 24 % sont contactés par un collègue pour parler du travail
  • 20 % est contacté par leur patron pour parler du travail
  • 17 % a du mal à  ne pas penser à  son travail
  • 9 % explique que sa famille se plaint parce qu’il travaille