105 places de gardiens de prison sont à pourvoir pour les francophones

Publié : mardi 7 février 2017 Par

Le Service Public Fédéral (SPF) Justice a lancé une nouvelle procédure de recrutement: 245 postes de gardien de prison sont à pourvoir dans toute la Belgique. C’est ce qu’indiquait lundi le bureau de sélection du gouvernement fédéral (Selor) sur son site internet, relaye RTL Info. L’administration fédérale est à la recherche de 105 gardiens francophones et 140 néerlandophones.

> Voir aussi: Combien gagne un gardien de prison?

Le protocole d’accord signé à la fin mai par les syndicats et le ministre de la Justice Koen Geens, après plusieurs semaines de grève dans les prisons, prévoit l’engagement de 480 statutaires supplémentaires dont 386 agents pénitentiaires.

Un premier processus de recrutement avait été lancé entre août et décembre 2016, mais avait livré des résultats limités. Selon la direction générale des Établissements pénitentiaires (EPI), 278 candidats ont été retenus sur plus de 10.000 candidats.  

Une nouvelle phase de recrutement est lancée. Mais celle-ci emploie une méthode de sélection différente: le “screening standard” du Selor, qui évaluera les compétences des futurs gardiens de prison. Dans un premier temps, les candidats passeront des tests informatisés pour être ensuite confrontés à la réalité de la fonction dans le milieu carcéral.

Côté francophone, le recrutement des 105 gardiens francophones concerne l’ensemble des établissements pénitentiaires en Wallonie et à Bruxelles.

> Découvrez toutes nos offres d'emploi !

Retour à la liste