19 conseils pour réussir votre entretien d'embauche

Publié : lundi 14 août 2017

Vous y êtes enfin! Vous avez envoyé des dizaines de lettres de candidature auxquelles vous n'avez reçu que peu ou pas de réponses mais voilà que vous recevez une première invitation à un entretien. Un bon conseil: veillez à être parfaitement préparé pour y faire face!

> Voir aussi : "3 erreurs vestimentaires en entretien d'embauche"

La préparation

1. Notez soigneusement le lieu, la date et l'heure de l'entretien, ainsi que le titre et le nom complet (et sa prononciation correcte) de la personne que vous allez rencontrer.

2.  Cherchez à en savoir plus sur l'entreprise: quelles sont ses activités principales, son chiffre d'affaires, les sociétés du groupe (maison mère, comptable extérieur, etc.) et ses sièges.

3.  Pourquoi cette société est-elle intéressée à vos qualifications? Dressez une liste de vos capacités et de vos caractéristiques les plus appropriées.

4. Préparez-vous à répondre à un certain nombre de questions déterminées. Voici une check-list de questions qui sont posées lors de la plupart des entretiens d'embauche.
- Pouvez-vous nous parler un peu de vous-même?
- Que savez-vous de notre entreprise?
- Pourquoi cette fonction vous intéresse-t-elle?
- Pourquoi quittez-vous votre employeur actuel?
- Quel est votre salaire actuel?
- Que faites-vous pour tenir à jour vos connaissances professionnelles?
- Où souhaiteriez-vous en être dans 5 ans, sous l'angle professionnel?
- Quelles sont, d'après vous, vos faiblesses, et quelles mesures avez-vous prises pour y remédier?

5.  Quelles sont les questions que vous voudriez poser au cours de l'entretien? N'oubliez pas qu'un entretien d'embauche doit être un dialogue et qu'il est indispensable que vous posiez des questions.

L'entretien

1. Veillez à avoir toujours votre CV avec vous. Ayez-en quelques copies dans votre porte-documents, en cas de besoin.
2. Arrivez bien à temps à votre rendez-vous. Aucune excuse n'est valable pour se présenter en retard à un entretien d'embauche.
3. Coupez votre téléphone mobile.
4. Donnez un sentiment d'énergie. Souriez et ayez une poignée de mains ferme.
5.  Ecoutez attentivement, restez vigilant et intéressé.
6.  Provoquez le plus possible de contacts oculaires.
7.  Ne vous contentez pas de répondre par oui ou par non. Lorsque c'est possible, donnez des exemples concrets.
8.  Parlez de votre expérience et de vos capacités professionnelles plutôt que de vos antécédents personnels.
9.  Lorsque vous parlerez de vos capacités, mettez l'accent sur vos performances et sur les résultats acquis.
10. Ne dites rien de négatif à propos de vos employeurs passés ou actuel.

> Voir aussi : "Comment demander un feed-back après avoir raté un entretien ?"

La conclusion

1. Si cette fonction vous intéresse, faites-en clairement état. Demandez comment se présente la suite de la procédure et demandez à avoir un entretien ultérieur si la situation s'y prête.
2.  Ne soyez pas préoccupé si on ne vous fait pas une offre définitive ou s'il n'est pas encore question de niveau salarial. Le responsable souhaite peut-être avoir l'occasion d'en parler avec d'autres personnes au sein de l'entreprise, ou voir d'autres candidats avant de prendre décision.
3.  Restez enthousiaste, même si vous avez le sentiment que l'entretien ne se déroule pas selon vos espérances. Ce que vous jugez comme une réaction négative ou un manque d'intérêt n'a peut-être aucun rapport avec vous, mais bien avec d'autres priorités de l'entreprise.
4.  Remerciez votre interlocuteur pour le temps qu'il vous a consacré. Si vous souhaitez toujours entrer en ligne de compte pour cette fonction, précisez-le dans un e-mail et expliquez une fois encore pourquoi vous pensez être en mesure d'être un collaborateur de choix pour l'entreprise.

> Voir aussi : "Comment rédiger un mail post-entretien d’embauche ?"

Source: Robert Half International

 

Retour à la liste