2 Wallons sur 3 souhaitent un départ à la retraite à 60 ans

Publié : Par

66% des Wallons ne veulent pas travailler après 60 ans. C’est ce qui ressort d’un sondage commandé par le Parlement wallon, en vue du lancement vendredi d’un panel citoyen inédit sur les enjeux du vieillissement. Ce pourcentage grimpe même à 94,5% si l’on ajoute les sondés qui situent cet âge idéal entre 61 et 65 ans.

> 4 raisons pour lesquelles les seniors sont un atout pour les entreprises 

La majorité des réponses à ce sondage vont à contre-courant des récentes décisions fédérales qui fixent l’âge de la retraite à 67 ans pour 2030. Ainsi, pour 44,3% des Wallons interrogés, cet âge idéal se situe à 60 ans. Si on y ajoute les personnes favorables à un départ à la pension bien avant les 60 ans, on arrive aux 66% mentionnés ci-dessus. Pour 24,6% des sondés seulement, l’âge idéal de la pension se situe à 65 ans.

> Voir aussi : Comment fonctionne le système de pension à points?

Pour le sondeur, ces réponses ont le mérite d’être claires: “Cela dénote qu’on a déjà tiré sur la corde et que les gens aspirent à une phase de vie digne d’être vécue”, relaye l’Écho.

Après ce constat, il reviendra aux trente citoyens de tirer des conclusions. Entouré par des experts scientifiques et l’institut Destrée, “le groupe pourra par exemple réfléchir et rendre des propositions de financement de la retraite à 60 ans”, explique André Antoine, le président du Parlement wallon. 

> Découvrez plus de 400 offres d'emploi pour ceux ayant 5 ans d'expérience ou plus !

Retour à la liste