20 métiers que l’IA ne pourra remplacer

Rédigé par: Aurelia Ricciardi
Date de publication: 10 avr. 2023
Catégorie:

Psychologue, infirmier, policier, dentiste, éducateur spécialisé… font partie des métiers que l’intelligence artificielle ne pourra jamais remplacer. C’est ChatGPT lui-même qui le dit.

IA

« Quels sont les métiers que l’IA ne peut remplacer ? » La question a directement été posée à GPT-4, la dernière version (payante) de ChatGPT, l’IA développée par OpenAI. L’entrepreneur français Vincent Terrasi, cofondateur de Draft & Goal, spécialisée dans l’IA, est à l’origine de la question. La réponse de ChatGPT concerne principalement des métiers créatifs et axés sur l’humain, notamment dans le domaine des soins de santé et de l’art.

Voici les 20 métiers que l’IA ne pourra remplacer selon ChatGPT:

1. Architecte
2. Artiste
3. Chirurgien
4. Coach sportif
5. Comédien
6. Danseur
7. Dentiste
8. Éducateur spécialisé
9. Entraîneur personnel
10. Infirmier
11. Kinésithérapeute
12. Musicien
13. Pédiatre
14. Policier
15. Psychologue
16. Sage-femme
17. Secouriste
18. Soignant en gériatrie
19. Thérapeute de couple
20. Vétérinaire

Ces métiers exigent des compétences spécifiquement humaines telles que la compréhension des émotions, la présence physique, la créativité et l’adaptabilité aux situations complexes. Bien que GPT-4 soit un modèle de langage avancé, il ne peut pas remplacer ces professions en raison de ses limitations en tant que programme informatique. « Dans un métier, il y a le savoir-faire et puis le savoir-être, c’est-à-dire le relationnel, et ça, l’IA en est incapable », estime Vincent Terrasi.

> A lire aussi : Chat GPT va-t-il me voler mon job ?

Avec les progrès de l’intelligence artificielle, de nombreux métiers sont amenés à évoluer, voire à disparaître. Heureusement, il y en a qui sont irremplaçables par une IA. Selon une étude menée par OpenAI, Open Research et l’université de Pennsylvanie, les métiers manuels devraient connaître un impact très limité. Cette étude nomme aussi des emplois qui ne devraient pas être modifiés à court terme. Par exemple, tailleur de pierre, plombier, carreleur, mécanicien, cuisinier, athlète, conducteur d’engins, etc.

> A lire aussi : L’IA est-elle une menace pour les métiers de l’IT?