2017, un bon millésime pour l'emploi 

Publié : Par

Si vous cherchez un emploi dans le secteur de la finance, l'immobilier, l'assurance ou encore des services aux entreprises, l'année 2017 s'annonce très prometteuse pour vous. 

> Profitez de la bonne conjoncture de 2017, découvrez nos offres d'emploi! 

En effet, l’horizon des demandeurs d’emploi devrait s’éclaircir en Belgique au cours des trois premiers mois de l’année 2017. Quelle que soit la région et la taille de l’entreprise. C’est ce que révèle le baromètre ManpowerGroup publié ce mardi.

Les employeurs belges seraient optimistes dans leur intention de recrutement. Sur les 751 employeurs sondés, 9% prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin du mois de mars 2017. 3% seulement envisagent de les réduire et 88% pensent maintenir leur masse salariale au même niveau.

> Voir aussi: "Emploi au Canada: les Belges francophones très demandés" 

Au niveau national, la Prévision Nette d’Emploi affiche une valeur optimiste de +6, le niveau le plus élevé depuis le troisième trimestre 2011. La Prévision Nette d’Emploi est obtenue en déduisant du pourcentage des employeurs anticipant une hausse d’emploi total le pourcentage des employeurs prévoyant une baisse d’emploi dans leur entreprise pour le trimestre suivant.

Malgré les incertitudes liées au contexte international, les employeurs belges sont confiants en l'avenir, explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup Belux. « L’intérim a enregistré une progression constante, en hausse de près de 7% fin octobre par rapport à l’an dernier, retrouvant presque son niveau d’avant la crise de 2008 ». Il n’est donc pas étonnant que les employeurs soient prêts à créer de nouveaux emplois, « même s’ils comptent garder un œil vigilant sur l’évolution du marché et intégrer davantage de flexibilité dans leur mode de gestion des ressources humaines », explique-t-il.

> Découvrez toutes nos offres d'emploi en intérim 

La Prévision Nette d’Emploi est positive dans les trois régions du pays (+6 pour Bruxelles et la Flandre, +3 en Wallonie). Neuf des dix secteurs sondés prévoient d’augmenter leurs effectifs au cours du 1er trimestre 2017 : +12 dans les secteurs de la finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises, +9 dans les secteurs de l’électricité, gaz et eau, +8 dans pour les services publics, l'éducation, la santé et les services collectifs et +7 pour l’agriculture et la pêche. En revanche, l’Horeca se porte mal puisque ce secteur présente la prévision la plus faible avec -2.

> Êtes-vous suffisamment rémunéré? Découvrez-le grâce à notre compas des salaires 

Retour à la liste