22.000 nouveaux emplois créés par la mesure d’exemption de cotisations sociales

Publié : jeudi 23 novembre 2017 Par

Du 1e janvier 2016 à fin mars 2017, 22.188 entreprises ont créé un emploi pour la première fois en engageant un travailleur. Cette augmentation est principalement à imputer à la mesure décidée lors du taxshift, à savoir l’absence de cotisations sociales patronales principales à vie sur le premier engagement. Cette mesure qui concerne les très petites entreprises peut clairement être considérée comme un succès.

Le nombre d’indépendants qui engagent leur premier travailleur et qui profitent de la mesure “zéro-coti” a augmenté de 65% en Belgique entre le 4ème trimestre 2015 et le 4ème trimestre 2016. C’est la Wallonie qui a enregistré la progression la plus significative avec un saut de 96% entre 2015 et 2016. La Flandre et la Région de Bruxelles-Capitale ont enregistré quant à elles une hausse de 54%.

En effet, depuis le 1er janvier 2016 et jusqu’en décembre 2020, tous les employeurs qui engagent un premier travailleur bénéficient d’une exonération des cotisations sociales patronales principales à vie sur ce premier travailleur – cette mesure est liée au premier emploi et non pas à la personne qui l’occupe. La dispense reste donc acquise, même si le travailleur qui son emploi.

Pour rappel, il s’agit d’une initiative des ministre des Indépendants et des PME et des Affaires sociales et de la Santé publique, Denis Ducarme, et Maggie De Block dans le but d’aider un maximum d’indépendants à franchir le premier cap de l’engagement.

Pour le premier trimestre de 2017, la mesure a permis de créer encore 3.882 jobs supplémentaires dans toute la Belgique. La création de job se retrouve principalement dans les secteurs du commerce (20 %), de la construction (15 %) et de l’Horeca (15 %).

Retour à la liste