29 800 euros par an pour tester des sextoys

Publié : jeudi 31 août 2017

Une bonne rémunération, des horaires flexibles, du travail à  domicile, seul ou en équipe... Et beaucoup de plaisir à  la clé! Testeur de sextoys : le job idéal ? Nat Garvey a témoigné au journal anglais The Sun.

Chaque semaine, une boîte pleine de nouveaux jouets à  tester atterrit sur le pas de sa porte. Elle doit ensuite les tester, les critiquer, les évaluer et envoyer son rapport... C'est le quotidien de Nat Garvey, une jeune anglaise célibataire de 24 ans, testeuse de sextoys pour le site de vente en ligne Passion.

D'après le tabloïd anglais The Sun, Nat Garvey a envoyé sa candidature suite à  une annonce vue sur Internet. On ne sait pas exactement comment elle a pu convaincre de ses capacités à  tester les Sex-toys, mais elle a obtenu le job et est maintenant rémunérée 25 000 livres sterling (29 000 euros) par an.

Son rôle : savoir ce qui va plaire aux clients, et aider le site à  choisir la marchandise qu'il va mettre en vente. Nat Garvey a personnellement testé plus de 1000 sextoys vendus par ce site de vente en ligne.

"Le meilleur job du monde"

Nat Garvey a déclaré qu'elle trouvait cela plus agréable que d'être dans un bureau classique entourée d'ordinateurs, mais qu'elle n'était pas pour autant une 'sex addict': "Je représente juste les filles normales, qui, comme moi, achètent ce genre de jouet".

Les jouets coquins deviennent des produits de consommation presque comme les autres. Environ 4 millions de sextoys sont vendus chaque année en Angleterre, et les chiffres du marché continuent de grimper.

"Les sextoys ne sont plus tabous" explique Nat Garvey. "D'ailleurs, ma famille et mes amis savent très bien en quoi mon job consiste. Mes amis trouvent que j'ai le meilleur job du monde!" Elle conclu ainsi: "Mon travail est amusant, différent et comble mes besoins. Que demander de plus ?"



Source : The Sun

Retour à la liste