3 astuces pour négocier son premier salaire

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 14 oct. 2020

Un salaire onéreux fait rêver. Surtout chez les jeunes diplômés. Seulement, en entrant dans le monde du travail, la rémunération ne correspond pas toujours aux espérances. Et si vous tentiez de négocier votre futur salaire lors de votre entretien ? Voici 3 astuces.

argent

Gardez à l’esprit que négocier son salaire, lors d’un premier entretien d’embauche est une question sensible. Pensez à prendre certaines précautions et préparez-vous bien.

1) Mettez-vous en valeur

Il est fort probable que lors de votre premier entretien vous vous sentez en position de faiblesse face au recruteur, manquant de ressources et d’atouts à valoriser. Mais n’oubliez pas non plus que votre interlocuteur ne vous connait pas et qu’il pose de nombreuses questions pour vous sonder davantage. N’hésitez pas à répondre de manière détaillée et insistez sur certains points. Montrez à quel point vous êtes indispensable.

En ayant un discours confiant, il vous sera possible d’aborder la question délicate du salaire. Vous montrerez à l’employeur votre détermination et votre motivation à le rejoindre.

2) Restez réaliste

Ne soyez pas trop gourmand, c’est l’erreur classique des candidats peu expérimentés. Pensez à mentionner une fourchette, l’idée c’est de ne pas vous sous-estimer mais plutôt de demander un montant réaliste (pour ce faire, renseignez-vous sur les barèmes de rémunération selon le niveau d’étude, l’expérience, etc.).

Quoiqu’il en soi, mieux vaut se rendre à son premier entretien avec une idée en tête, ce qui facilitera la négociation par la suite.

3) Trouvez une alternative

Dans le cas où ni vous ni le recruteur n’êtes d’accord sur le montant du salaire, trouvez une alternative. Ne faites pas durer les négociations car cela pourrait vous porter préjudice. Si votre employeur reste ferme quant à la rémunération, essayez d’évaluer les différents avantages extra-légaux du package salarial (chèque-repas, treizième mois, assurance hospitalisation, etc.).

Restez subtil dans votre approche même si vous n’arrivez pas à négocier votre salaire exactement comme vous l’auriez souhaité au moment de votre embauche. Vous pourrez tenter de négocier plus tard, après avoir fait vos preuves au sein de l’entreprise.

Bonne chance !

>> A lire aussi : Quel est le salaire du bonheur?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi