Plus de 62800 jobs créées par les grandes entreprises depuis octobre 2014

Publié : Par

Le saut d’index et la modération salariale profitent surtout aux grands exportateurs. C’est ce qui ressort d’une analyse publiée récemment par l’ONSS et relayée par l’Écho.

> A la recherche d'un nouveau challenge (dans une grande entreprise ou non) ? Découvrez nos 1500 offres d'emploi 

La création d’emplois dans les grandes entreprises ne cesse de croître. En effet, sur les 83.742 emplois créés depuis la mise en place du gouvernement Michel en octobre 2014, trois emplois sur quatre ont été offerts par des entreprises comptant plus de 200 travailleurs.

 “Ces chiffres démentent l’impression générale que les grandes entreprises sont surtout en train de se restructurer”, explique Jan Denys de la société d’intérim Randstad à nos collègues de l’Écho. 

> Voir aussi: "Devez-vous quitter votre travail en 2017?"

Une tendance plutôt remarquable puisque les petites entreprises représentent encore la majorité des emplois en Belgique: 56% des travailleurs sont employés dans des sociétés de moins de 200 personnes.

Selon Edward Rossens, économiste en chef de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), cette forte hausse de l’emploi dans les grandes entreprises est le résultat des mesures prises par le gouvernement fédéral de Charles Michel. “Avec la modération salariale, le saut d’index et le tax shift, nos entreprises sont devenues plus concurrentielles, et cela se remarque surtout à l’export. Vu que les grandes entreprises représentent la majorité des sociétés exportatrices, il est logique qu’elles soient les premières à en profiter”. 

Les petites entreprises (principalement dans l’horeca) ont énormément souffert des attentats de Bruxelles et de Paris. Ce qui explique qu’on y constate la disparition de nombreux postes. 

> Voir aussi: "L'emploi temporaire explose en Europe" 

Retour à la liste