Coronavirus : 3 tendances actuelles et pérennes du marché de l'emploi

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 13 nov. 2020

Le spécialiste du recrutement, Robert Half, vient de publier son Guide des salaires 2021. Dans ce dernier, il dresse un état des lieux du marché du travail et souligne notamment les évolutions identifiées en matière d'emploi. Voici 3 tendances qui ont été mises en évidence, valables aujourd'hui comme pour 2021.

Coronavirus mini

1) La priorité est données aux fonctions critiques pour l'entreprise

Nombre d'entreprises réévaluent actuellement leurs plans d'embauche en accordant la priorité au recrutement de profils critiques pour l'entreprise après la pandémie. Elles cherchent des candidats qui ont à la fois des compétences et une expérience spécifiques et qui sont en mesure d'apporter une contribution immédiate avec un minimum de formation.

En ces temps incertains, les recruteurs préfèrent rester prudents et font appel à davantage d'employés temporaires plutôt qu'à des collaborateurs à temps plein.

2) Les compétences sollicitées changent

Selon le guide de Robert Half, 39% des employeurs belges prévoient de recruter de nouveaux collaborateurs possédant les compétences requises pour combler des lacunes techniques après la crise sanitaire.

Des compétences comme l'agilité, la créativité et la communication sont très prisées par un nombre croissant d'employeurs qui cherchent à s'adapter au changement et à constituer une main d'oeuvre plus résiliente.

Dans cette même optique, alors que les entreprises ont continué voire accéléré leur transition digitale, les candidats qui maîtrisent les applications et les outils numériques sont de plus en plus convoités.

3) Le travail à distance est devenu la nouvelle réalité

Il s'est imposé comme la norme et semble avoir séduit de nombreux travailleurs belges. 77% des professionnels de notre pays voudraient poursuivre le télétravail après la crise sanitaire car ils se sentent plus productifs et économisent du temps et de l'argent en évitant les trajets quotidiens.

Au fond, cette pratique profite tant aux employeurs qu'aux employés. Elle permet, par exemple, aux entreprises de trouver des candidats aux compétences très demandées qui ne sont pas disponibles localement. Mais cela ne les empêche pas de devoir redoubler d'attractivité car la concurrence reste rude.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le guide des salaires ici.

>> A lire aussi : Le Coronavirus impacte-t-il l'emploi en Belgique?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi