3 tendances emploi pour 2022

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 23 déc. 2021

Chaque année, Robert Half, le spécialiste RH, publie son Guide des Salaires dans lequel il fournit un aperçu des tendances en termes de rémunération. Voici trois tendances emploi qui vont marquer l’année 2022.

méthode travail

#1 Pas d’augmentation salariale

9 employeurs sur 10 (89%) ne prévoient pas une augmentation du salaire fixe des travailleurs actuels en 2022. En tant qu’employé, autant vous dire que vos chances d’être augmenté l’année prochaine sont faibles.

Néanmoins, il est constaté que 14% des employeurs aspirent à récompenser davantage leur personnel permanent, en leur offrant des bonus ou des avantages extra-légaux.

« Les entreprises veulent récompenser leurs employés pour le travail acharné qu'ils ont accompli dans un climat pas toujours évident. Celles-ci n'ont souvent pas les moyens de traduire leur appréciation par une augmentation de salaire. Par conséquent, bon nombre d'employeurs se concentrent davantage sur les bonus, les avantages extralégaux ainsi qu’une politique de travail claire et flexible à l’égard de leurs collaborateurs », explique Jeroen Diels, directeur chez Robert Half, à Jobat.

#2 Des bureaux plus petits

Avec le télétravail qui est devenu la norme, les employeurs ont dû repenser leur organisation. 38% d’entre eux envisagent même de réduire la taille de leur espace actuel de travail.

« L'idée d'un bureau où chaque employé travaille à son propre poste tous les jours est devenue quelque peu dépassée. C'est pourquoi les entreprises feront également évoluer leurs espaces de travail avec la flexibilité qu'implique le télétravail. Le budget qui est débloqué pourra être utilisé à d'autres fins ».

#3 Plus de diversité à tous les niveaux

La diversité, l’égalité et l’inclusion deviennent les chevaux de bataille de plus en plus d’entreprises, soucieuses d’avoir un personnel plus diversifié et représentatif de la société. Ainsi, 54% des employeurs adaptent leurs offres d’emploi pour attirer une multitude de talents et 44% travaillent avec un système de CV anonymes. 44% proposent de former leurs employés à reconnaître les préjugés inconscients lors du processus de candidature.

« De telles initiatives sont une bonne chose d'un point de vue éthique, mais elles semblent également avoir un impact positif sur l'atmosphère de travail. 40% des managers indiquent que leurs efforts créent une meilleure ambiance de travail, ce qui permet également d’attirer et retenir le personnel », conclut Jeroen Diels.

>> À lire aussi : Presque la moitié des Belges essaye de cacher son stress au travail

>> Consultez toutes nos offres d'emploi