3 types de siestes à tester au bureau

Dormir au travail n'est pas seulement agréable, c'est aussi très bon pour votre productivité ! Attention toutefois à  ne pas vous réveiller encore plus fatigué... Quel type de sieste choisir lorsque le coup de pompe se fait ressentir ?

Les bienfaits de la sieste sont nombreux : elle réduit votre fréquence cardiaque, votre tension artérielle, elle combat le stress... Votre activité cérébrale est stimulée, votre vigilance et votre mémoire sont améliorées.

Que du bonheur donc ! Particulièrement après votre repas de midi, si vous en avez l’occasion, rien de tel qu’une sieste pour aborder l’après-midi en pleine forme. La pratiquer est pourtant un art périlleux... Quel type de sieste choisir ? En fonction du temps dont vous disposez et de vos besoins, voici 3 exemples de siestes.

1. La sieste Flash

Durée : de quelques secondes à  2 minutes.
But : se détendre, détresser.

• Placez votre front sur le dos de vos mains posées sur le bureau. Relâchez épaules, cou, mâchoires et dos.
• Concentrez-vous sur votre respiration : inspirez en gonflant le ventre, puis le thorax, ce qui va faire se soulever vos épaules, et expirez en évacuant tout l’air.
• Répétez plusieurs fois en essayant de faire le vide, en vous concentrant uniquement sur votre respiration.
Pas toujours facile à  maîtriser, si vous n’arrivez pas à  vous endormir, relaxez-vous en respirant profondément. À force d’entraînement, vous réussirez à  vous endormir ainsi.

2. La sieste Relax

Durée : de 10 à  30 minutes.
But : retrouver sa vigilance.

• Assis bien calé dans votre fauteuil, fermez les yeux. Visualisez toutes les parties de votre corps.  
• Relâchez vos muscles et placez le dos des mains sur les genoux en laissant tomber la tête vers l’avant. Laissez-vous gagner par le sommeil.

La sieste Royale

Durée : de 1 h 30 à  2 h, soit un cycle complet de sommeil.
But : récupérer un retard de sommeil.

• Isolez-vous dans votre bureau ou une pièce calme si vous êtres en open space, voire votre voiture. L’idéal est de la commencer vers 13 h 30.
• Allongez-vous dans la pénombre et au calme, et respirez profondément en rentrant le ventre.
• Laissez-vous aller : si vous avez du retard de sommeil, vous vous endormirez très rapidement. Sinon, n’essayez pas de  « forcer » car vous risqueriez de vous énerver.
• Au réveil, prenez le temps d’ouvrir les yeux tranquillement et de vous étirer avant de vous lever.

Source : etre-bien-au-travail.fr

Publié :

Retour à la liste