4.000 euros seront octroyés aux chômeurs qui se lancent en tant qu’indépendants

Publié : mercredi 27 septembre 2017 Par

4.000 euros. C’est la prime dont bénéficieront les demandeurs d’emploi bruxellois qui se lancent en tant qu’indépendants, explique l’Écho.

En effet, pour soutenir les demandeurs d’emploi dans leurs projets d’entreprise et atténuer leur peur de l'échec, le ministre de l’Économie et de l’Emploi, Didier Gosuin (DéFI), proposent aux demandeurs d’emploi de bénéficier d'une prime de 4.000 euros. Cette aide est dégressive sur six mois: 1.250 euros le premier mois, 1.000 euros le deuxième mois, 750 euros le troisième mois, 500 euros le quatrième mois, 250 euros le cinquième mois et encore 250 euros pour le sixième et dernier mois. “Avec cette prime, les demandeurs d’emploi pourront mettre le pied à l’étrier sans craindre des difficultés financières. On leur donne 6 mois de plus pour aller vers leur break even”, affirme-t-il à nos confrères de l’Écho.

Sous quelles conditions?

Aucune condition d’âge n’est fixée. Tout demandeur d’emploi qui décide de sauter le pas peut donc en bénéficier.

Le but?

Stimuler l’esprit d’entreprise, surtout auprès des jeunes car peu d’entre eux osent se lancer: seulement 3,4% des 18-34 ans choisissent cette voie. C’est l’un des taux les plus faibles d’Europe quand on sait que la moyenne de l’Union européenne atteint les 7,5%. Si on élargit la fourchette aux 18-64 ans, ce taux monte à 6,2%, ce qui se rapproche de la moyenne européenne de 7,9%, mais qui reste bien inférieure à celle des États-Unis (11,9%).

Pour quand et avec quel budget?

La prime entrera en vigueur en janvier prochain. Un budget de 2,5 millions d’euros est prévu: 625 demandeurs d’emploi pourront donc en profiter. “Mais si la mesure a du succès, il est évident que nous réajusterons le budget”, assure Didier Gosuin.

Retour à la liste