4 astuces pour négocier son salaire à l’embauche

Publié : vendredi 1 décembre 2017 Par

Comment négocier un salaire d’embauche élevé avec votre nouvel employeur? Voici quelques conseils pour vous aider.

  1. Restez toujours juste

Restez toujours juste dans les négociations: ne faites pas de proposition irréaliste. Discutez du salaire d’embauche applicable à votre fonction et à votre branche d’activité avec votre nouvel employeur. Restez courtois, réaliste et professionnel et gardez votre avenir au sein de l’entreprise à l’esprit.

  1. Prenez le temps de négocier

Prenez le temps de négocier votre salaire de manière intelligente et mûrement réfléchie. Vous ne parvenez pas à négocier un bon salaire d’embauche après le premier entretien? Ne jetez pas tout de suite l’éponge, mais dites que vous avez besoin d’un temps de réflexion pour évaluer le salaire proposé par l’employeur. Les négociations salariales ne doivent pas forcément être bouclées en un seul entretien.

  1. Ne prêtez pas seulement attention au salaire brut

Il est en effet aussi possible d’obtenir des avantages sur d’autres plans. Ne manquez pas d’examiner les conditions de travail secondaires: pécule de vacances, jours de congé, voiture de société, horaires flexibles, télétravail, réduction du temps de travail, bonus, prime d’embauche, assurances, etc.

  1. Explorez le marché et optez pour un salaire conforme au marché

Pour négocier votre salaire d’embauche, il est important de bien connaître le marché et de savoir quel est le salaire conforme au marché dans votre branche d’activité. Le salaire conforme au marché est le salaire que vous touchez (en moyenne) pour une fonction spécifique dans une branche donnée. Une estimation correcte de ce salaire vous permet en outre de disposer de plus d’informations pour négocier correctement et intelligemment.

Retour à la liste