4 conseils pour (mieux) encaisser les critiques au bureau

Date de publication: 30 sept. 2020

Personne n’aime s’entendre dire que son travail est mal fait. Pourtant, nous devons tous faire face à quelques critiques -plus ou moins désagréables- au boulot. Une véritable épreuve à passer pour les plus susceptibles et les plus sensibles. Comment apprendre à encaisser les critiques et en faire une force ?

critiques

1. Contenir ses émotions

Une critique, quelle qu’elle soit, est toujours perçue comme une forme d’agression. Si dans la vie quotidienne, on est tenté de réagir vigoureusement pour se défendre, il faut par contre se contenir quand on se trouve au bureau. Laisser éclater sa colère pourrait être perçu comme un aveu de faiblesse, voire une faute professionnelle. Prenez de grandes respirations, et apprenez à analyser ce qui se cache derrière les mots qui vous sont adressés. 

>> A lire aussi : "Je perds les pédales face à la critique." Que faire?

2. Demander des justifications 

Critique sous le coup de la colère ou qui révèle au contraire un problème plus profond ? Pour tenter d’y voir plus clair, réclamez des justifications et des détails à votre interlocuteur. Si ce n’est pas forcément agréable à entendre, vous saurez à quoi vous en tenir pour ne plus commettre la même erreur dans le futur, en plus d’aplanir les angles calmement.

>> A lire aussi : J’ai critiqué un collègue…et il l’a appris. Que faire ?

3. Eviter les réactions à chaud 

Les mots peuvent souvent dépasser notre pensée. Il est donc indispensable de prendre de la distance et de faire le point plus tard. En attendant, parlez-en avec des collègues de confiance, qui vous aideront à relativiser. 

4. Accepter pour mieux rebondir 

Aussi difficiles à entendre soient-elles, les critiques constructives ont l’avantage de nous pousser à nous dépasser et à en faire une force. Prenez-les plutôt comme des conseils -certes mal exprimés-pour avancer et mieux rebondir.

Source : capital.fr 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi