4 erreurs que vous commettez sans le savoir

Il est des erreurs que nous commettons chaque jour, sans même nous en rendre compte. Certaines peuvent nuire à  votre réputation au travail ou, pire, à  votre carrière au sens large. Voici quatre d’entre elles :

1. Vous abusez des excuses

Arrêtez de vous trouver des excuses pour tout et n’importe quoi. Vous avez la grippe, vous croulez sous le travail, votre train était en retard, votre meilleure ami qui vient de se faire larguer vous a tenu(e) au téléphone jusqu’à  3h du mat, bref, vous n’avez pas fait votre boulot correctement. C’est tout ce que votre patron va retenir. Aussi, cessez de vous servir de ces excuses et faites ce que votre patron vous demande.

Lorsqu’il vous attribue une tâche, effectuez-là  sans qu’il n’ait à  vous le rappeler et ne demandez pas de délai supplémentaire. Si vous avez des questions, posez-les bien avant l’échéance et si vous avez besoin d’aide, demandez-là  bien à  l’avance. Faites du travail de qualité et faites-le dans les temps.

En accomplissant votre travail sans excuses et sans rappels constants, vous gagnerez immédiatement l’estime et la confiance de votre patron et vous serez sur la bonne voie pour décrocher une promotion.

2. Vous arrivez en retard

Vous pouvez penser qu’être étiquetté(e) comme la personne systématiquement en retard vous donne un côté attachant. Alors vous riez et levez innocemment les épaules lorsque vous débarquez bruyamment dans la sale de réunion après tout le monde, pensant que tout le monde se dit « Ahlala, ça c’est bien notre Bernadette ! ».

Eh bien, ce n’est pas ce que vos collègues se disent. Ce n’est pas mignon. Et vous avez beau croire que ça fait partie de vous, le retard n’est pas un trait de caractère inné. Les excuses du genre « Je n’y peux rien » n’ont aucune valeur. Si vous tenez à  votre poste et à  impressionner votre équipe et votre boss, investissez dans un bon réveil et faites-vous un point d’honneur à  arriver à  l’heure.  

3. Vous laissez sans réponse certains e-mails

Smartphone, tablette, portable, la communication nous entoure. Vous n’avez aucune excuse de laisser sans réponse un e-mail pour plus d’un jour ou deux. Même si vous ne connaissez pas la réponse à  la question que l’on vous pose, ce n’est pas une raison de ne pas répondre à  votre interlocuteur. Vous pouvez vous contenter d’un rapide « Salut Silvia, je ne suis pas tout à  fait sûr(e), je vais me pencher sur la question et je te reviens d’ici la fin de la semaine ». Et répondez effectivement avant la fin de la semaine. 

Nous sommes tous occupés. Vous ne devez pas répondre immédiatement au moindre e-mail que vous recevez. Mais en ne répondant pas du tout, vous faites savoir à  votre interlocuteur qu’il n’est pas digne de votre intérêt.

4. Vous négligez votre équipe

 Comme manager, vous n’êtes pas forcément censé(e) être au courant des moindres détails relatifs à  votre équipe. Vous pouvez ne pas savoir. Mais dans ce cas, n’envoyez pas votre employé se renseigner ailleurs. Dites-lui que vous allez tenter de trouver la réponse et donnez-la-lui dans un délai raisonnable. Vous serez content(e) de vous et vos employés vous feront davantage confiance.

Cela ne vaut pas seulement pour les questions. Si vous promettez à  un collègue de relire son rapport, n’attendez pas que celui-ci vous le rappelle deux semaines plus tard. Si vous dites que vous allez vous charger du compte d’un client important, ne repoussez pas cette tâche pendant des semaines, jusqu’au jour où l’un(e) de vos collègues se voit confronté(e) à  un coup de fil enragé dudit client, laissé pour compte. Respectez vos engagements.

Ces astuces font partie des règles de base d’un environnement de travail sain. Pourtant, nous avons vite tendance à  les oublier et à  nous dire, par exemple, que ce n’est pas bien grave si nous ne répondons pas à  deux ou trois e-mails, que cela peut bien attendre. Ne tombez pas dans le piège. Rappelez-vous les bases et vous resterez toujours dans les faveurs de votre boss et de votre équipe.

 

 

Source : The Daily Muse

Retour à la liste