4 leçons que Microsoft a tirées de la crise

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 28 juil. 2020

Qu’on le veuille ou non, la pandémie de Coronavirus nous a contraints de travailler dans des conditions inédites. Le télétravail est devenu la norme à court terme (voire long terme). Une nouvelle normalité s’est imposée aux travailleurs du monde entier qui ont dû composer avec.

microsoft

En ces temps de crise, Microsoft a voulu savoir comment favoriser et améliorer le bien-être du personnel. Pour ce faire, le géant de l’internet a mené une enquête auprès de ses employés sur la manière dont ils collaboraient et en a tiré des conclusions. Voici les principales grandes lignes de sa réflexion.

1) Les normes en vigueur peuvent changer rapidement lorsqu’elles sont menées par les employés

L’étude a démontré que les réunions ont évolué bien au-delà de la simple participation à distance. Résultat : la durée des réunions a augmenté de 30 minutes. Le temps de réunion hebdomadaire a augmenté quant à lui de 10% dans l’ensemble. En effet, comme les rendez-vous autour de la machine à café n’étaient plus possibles, les travailleurs programmaient plus de rencontres, plus courtes. « Nous avons eu 22 % de réunions de 30 minutes ou moins en plus et 11 % de réunions de plus d'une heure en moins », indiquent les chercheurs.

Microsoft constate que ce changement de type de réunion, qui ne provient d’aucune demande managériale, a toutefois été apprécié par les employés. Soudain, le spectre d'une réunion d'une heure semblait exiger un examen plus approfondi : Faut-il vraiment qu'elle soit aussi longue ? Est-ce une utilisation judicieuse du temps de chacun ? …

2) Les managers sont les plus touchés par le télétravail

L’enquête démontre par ailleurs que ce sont les managers qui font les frais du passage au télétravail. Les seniors managers travaillent 8 heures en plus par semaine. Par exemple, les managers des équipes Microsoft Teams, en Chine, ont vu leurs appels doubler, passant de 7 heures par semaine à 14 heures. S'efforçant de soutenir les employés, d'entretenir des relations et de gérer des équipes dispersées depuis leur domicile, les responsables ont envoyé 115 % de messages instantanés en plus en mars, contre 50 % de plus pour les collaborateurs individuels.

Microsoft remarque également que les employés qui ont passé en moyenne le plus de temps en one-on-one time avec leurs supérieurs, ont connu la plus faible augmentation du temps de travail. En bref, les managers mettaient les employés à l'abri des aspects négatifs du changement en les aidant à établir des priorités et à protéger leur temps.

>> A lire aussi : Microsoft octroie 6 semaines de congé de paternité à ses employés belges

3) Il suffit de peu de choses pour que la culture du lieu de travail change

Avec l’arrivée du Covid-19, la flexibilité a été de mise au sein des équipes de Microsoft. La plupart des départements ont déplacé les réunions du matin vers l’après-midi, les journées étaient plus fragmentées. Entre réunions et responsabilités personnelles, il fallait jongler.

Dans cette optique, Microsoft note également que les demandes de travail se précipitaient pour remplir des espaces auparavant réservés aux temps d’arrêts personnels :

  • Avant la crise, - 25 % des messages instantanés pendant l'heure du dîner, contre - 10% en confinement
  • Une "équipe de nuit" a été mise en place : ce sont des employés travaillant de nuit pour rattraper leur retard- et pas seulement pour le travail individuel ciblé. La part des messages instantanés envoyés entre 18 heures et minuit a augmenté de 52 %.
  • Les employés qui avaient leur week-end à eux ont perdu l’équilibre entre leur travail et leur vie privée. Les 10 % d'employés qui avaient auparavant le moins de collaboration le week-end - moins de 10 minutes - ont vu ce montant tripler en un mois.

4) Les relations humaines sont plus que jamais importantes

« Nous savons que l'appartenance est un besoin humain essentiel et que le sentiment de connexion est une motivation intrinsèque. C'est pourquoi les relations de travail sont si importantes - des liens sociaux solides aident les employés à se sentir plus heureux et plus sains et à construire des réseaux plus solides. »

Une tendance est apparue très rapidement après le passage au travail à distance au sein des équipes Microsoft : les réunions sociales virtuelles. Face à l'absence de points de contact naturels, les employés en ont trouvé de nouveaux. Cela allait des pauses midi de groupe aux happy hours avec des thèmes tels que "journée pyjama" et "rencontrer mon animal de compagnie". Dans l'ensemble, les réunions sociales ont augmenté de 10 % en un mois.

Parallèlement, les entretiens individuels entre employés ont augmenté de 18 %, ce qui montre que les gens préfèrent ajouter des réunions à leur emploi du temps plutôt que de perdre des contacts.

Retrouvez l’étude au complet ici.

>> A lire aussi : Coronavirus : les mauvais côtés du télétravail

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi