5 astuces pour ne plus s'embêter dans les bouchons

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 10 févr. 2020

Les embouteillages. Quelle plaie. Vous devez vous rendre au travail en voiture et ne parvenez pas à éviter ce fléau de l’humanité ? Autant rendre le trajet plus agréable : voici 5 astuces qui vous feront apprécier le moment. Peut-être même en demanderez-vous encore !

bouchon

Les Belges mettent en moyenne 37 minutes pour se rendre au travail.  39% des conducteurs sont coincés dans les embouteillages plusieurs fois par semaine, et pour 16% d'entre eux, il s'agit de leur quotidien.

Rien de plus ennuyeux, surtout lorsqu'on passe cette demie-heure à attendre, les bras sur le volant. Pourtant, il existe une série de choses à faire... De quoi rendre les bouchons plus agréables.

1. Écouter des podcasts

Les podcasts, c’est tendance ! Peut-être êtes-vous déjà un adepte, si ce n’est pas le cas, c’est le moment de vous y mettre. Ces enregistrements digitaux sont de plus en plus exploités par les médias et autres entreprises et couvrent des sujets variés. C’est dire que vous pourrez trouver podcast à votre pied !

Entre conseils lifestyle et food, actualité politique et internationale, sujets people, vous avez l’embarras du choix.   

2. Apprendre une langue étrangère

C’est l’occasion de parfaire votre espagnol et de savoir aligner plusieurs mots l’un à la suite de l’autre. Fini les « Holà » et les « gracias » hésitants ! Faites-vous une présélection de chansons reggaeton endiablées et réécoutez-vous les tubes de Shakira. Idéal pour se réveiller dès le matin et oublier cette file qui n’avance pas.

Autre option : télécharger à l’avance des exercices d’audition dans la langue étrangère souhaitée, vous pourrez les écouter, au calme dans votre voiture, et affiner votre compréhension de la langue.

>> A lire aussi : Pourquoi restez-vous coincés dans les embouteillages le matin?

3. Faire de l’exercice

Même assis il existe une série de petits exercices physiques pour renforcer vos abdominaux et votre périnée. Serrez le ventre et contrôlez votre respiration. Prenez conscience de votre corps et de l’air inspiré. Profitez-en également pour étirer votre nuque. Réalisez des va-et-vient vers la gauche et la droite, inclinez ensuite votre tête en avant puis en arrière.

C’est plus simple que de tenter des fentes avant en étant au volant.  Et surtout, n’oubliez pas de garder un œil sur la route!

4. Passer des coups de fil

Profitez des bouchons pour appeler les proches dont vous n’avez plus pris de nouvelles depuis longtemps. Les amis sont à exclure de ces appels : ils sont sûrement en train de faire la grasse matinée et ne seront pas très ravis de se faire réveiller à 8h du matin…

En revanche, vos parents ou grands-parents seront très certainement réveillés ! C’est connu, à un certain âge, on se lève tôt ! Attention: on compte sur vous pour téléphoner avec le kit mains libres en toute sécurité.

5. Apprivoiser son assistant vocal

La solitude est encore plus pesante dans les embouteillages. Pourquoi ne pas améliorer votre vie sociale? Et vous faire un nouvel ami? Choisissez votre assistant vocal (Siri ou le doux prénom que vous lui avez donné).

Pourquoi se lier d’amitié avec une intelligence artificielle ? C’est très pratique, celle-ci vous permet de prendre des rendez-vous, de les programmer et de prévoir une tranche horaire. Vous pouvez également prendre des notes, faire des to do list et vous enregistrer. Une série de petits gestes qui vous feront commencer la journée de manière productive et sereine.

>> A lire aussi : L'enfer des bouchons : classement international

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi