5 astuces pour une lettre de motivation idéale

Publié :

Comment faire en sorte qu’un recruteur retienne votre candidature et vous convie à un entretien ? Marie-Paule Fritschy, master en texte et communication, livre ses conseils pour une lettre de motivation parfaite.

> Voir aussi : 6 accroches originales pour votre lettre de motivation 

1. Ne soyez ni trop insistant ni trop prudent

La leçon la plus importante que je peux tirer de l’analyse de 50 lettres de motivation, de diverses études scientifiques et d’un entretien avec trois spécialistes RH, est qu’il ne faut être ni trop insistant ni trop prudent. Finalement, la rédaction d’une lettre de motivation n’est rien d’autre qu’un exercice de « manœuvre stratégique ».

Exemples:

  • Trop prudent : À près de 25 ans, jeune diplômé en histoire, je suppose que je pourrais démarrer comme collaborateur dans votre département.
  • Trop insistant : Et qui pourrait effectuer ces tâches mieux que moi ?

Il s’agit donc de trouver le juste milieu. Les figures de styles peuvent être un moyen très pratique pour y arriver. Comme par exemple cette question rhétorique : Des occasions de distinguer les pièges, de transformer le scepticisme en enthousiasme, de faire des idées des pratiques quotidiennes : c’est ce qui m’a toujours donné le plus de satisfaction. Et quel meilleur environnement pour le faire que X ?

> Faut-il oser le CV original ?

2. Optez pour une structure claire

Si vous n’avez pas une fine plume, optez pour une construction traditionnelle, avec un paragraphe pour chacune des phases suivantes :

1. Ouverture : où avez-vous trouvé l’offre d’emploi ?

2. Motivation : pourquoi réagissez-vous à  l’offre d’emploi ?

3. Argumentation : pourquoi êtes-vous le candidat idéal ?

4. Conclusion : faites références à  un entretien futur.

Ce peut être une bonne idée de réfléchir à  une accroche originale. Vous attirerez ainsi immédiatement l’attention et augmenterez vos chances d’être invité à  un entretien. Si vous postulez à un emploi créatif, c’est même un must absolu.

> Voir aussi : Mail de motivation : 5 trucs infaillibles pour être lu

3. Ne soyez pas trop honnête

Que dire? Que taire? C’est également une question que vous devez vous poser à  chaque fois. Si vous ne répondez pas totalement aux exigences de la fonction ou si vous manquez d’expérience, taisez-vous. Concentrez-vous sur le positif et mettez donc vos qualités et vos motivations en avant.

Certains candidats ont tendance à  se montrer trop honnêtes, mais ils ne font alors que mettre leurs points faibles en lumière, comme l’illustre l’exemple suivant : Je termine en ce moment un bachelier en sciences du théâtre à  X, mais je me suis surtout concentré sur les techniques dans les productions de théâtre itinérantes. J’aimerais quand même travailler dans un bureau pour apprendre un autre côté des compagnies théâtrales.

4. Soyez bref : 250 mots suffisent

Vous avez beau avoir 101 arguments qui expliquent pourquoi vous êtes le candidat idéal, contentez-vous de donner les plus significatifs. Les meilleures lettres sont plutôt courtes : 200 à 300 mots suffisent amplement.

5. Dites-le dans vos propres mots

Dans votre lettre de motivation, vous devez essayer de traduire les exigences de l’employeur en compétences qui vous sont propres. Mais cela ne veut pas dire que vous devez reprendre tels quels les mots de l’offre d’emploi. N’écrivez donc pas : Je suis analytique et attentif au médias si l’offre d’emploi dit : Vous avez l’esprit analytique et êtes attentif aux médias. Utilisez plutôt vos propres mots et cherchez des synonymes qui correspondent aux qualités exigées pour la fonction.

Maintenant que vous savez rédiger la lettre de motivation idéale, joignez-y le CV idéal! 

Retour à la liste