5 conseils pour réussir sa reconversion professionnelle

Date de publication: 9 déc. 2019

Changer d’orientation professionnelle est de plus en plus courant aujourd’hui. Une aventure qui s’anticipe et se prépare pour mettre toutes les chances de réussite de son côté.

article 3 actiris reconversion full

On a tous à un moment ou l’autre de notre carrière des envies de changement. Envie de changer de poste, de fonction ou de boulot mais parfois aussi un changement total de métier, de manière de travailler ou de vivre. Une reconversion professionnelle c’est très tentant mais cela ne s’improvise pas. Petit guide des choses à faire pour réussir.

  1. Se poser les bonnes questions

C’est le b.a-ba. Le plus grand danger de la reconversion est de se lancer sur un coup de tête. Pour éviter cela, il faut absolument commencer par se poser les bonnes questions quant aux motivations réelles qui poussent à entamer une reconversion. Un chef insupportable au bureau ou un salaire insatisfaisant ne sont par exemple pas des raisons suffisantes. Si c’est le cas, postuler pour la même fonction auprès d’une autre entreprise pourra, dans la plupart des cas, suffire. Pour changer complètement de cap, il faut que la reconversion soit basée sur des aspirations plus profondes comme faire un métier plus en accord avec ses valeurs, un métier qui fait sens ou qui permet un épanouissement plus important. Cela passera également par la rédaction d’un bilan professionnel et le choix d’un métier que vous ferez par passion ou un métier en pénurie qui vous offrira à coup sûr un débouché.

  1. Organiser sa reconversion

La clé de la réussite est l’organisation. Se lancer dans une reconversion prend du temps. Beaucoup de temps. Que ce soit pour les formations, les études à prévoir ou encore la gestion de la vie de famille. Une reconversion est un bouleversement organisationnel à bien mesurer. Prévoyez également du temps pour les formalités administratives. On ne se lance pas dans un projet de reconversion sans avoir préalablement rempli certaines formalités auprès d’Actiris ou de l’ONEM. De cette manière, vous garantissez vos droits et vous êtes certain que vos obligations seront bel et bien remplies.

  1. Evaluer son budget

Avant de se lancer dans une reconversion, il convient d’en examiner toutes les implications financières. Même s’il existe des aides à la reconversion, vos revenus seront, au moins pendant un certain laps de temps, loin de ce qu’ils étaient avant votre décision de changement. Faites bien vos comptes pour vous lancer sereinement.

  1. Sortir de votre zone de confort

Malgré tout ce qui précède, vous n’arrivez toujours pas à sauter le pas ? C’est normal. Il est très difficile de sortir de sa zone de confort. Pour dépasser vos peurs, vos craintes et vos appréhensions, c’est comme un saut à l’élastique, à un moment, il faut se lancer. Faites-vous aider par vos proches, vos amis ou des spécialistes comme les conseillers d’Actiris pour en apprendre plus sur les formations et les aides auxquelles vous pouvez faire appel. Si vous voulez lancer votre propre projet, plusieurs structures comme JobYourself ou 1819.brussels peuvent vous aider.

  1. S’inscrire au programme Yes !

Vous avez envie de crier très vite un grand « yes » parce que vous avez réussi votre reconversion professionnelle ? Le programme pour se réorienter de Yes! est fait pour vous. Ce programme de coaching intensif vous donne des conseils, des exercices, des infos qui vont vous permettre de booster votre reconversion pour atteindre votre but le plus rapidement possible. N’hésitez plus et inscrivez-vous !