5 conseils pour survivre au chômage partiel

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 24 juin 2020

Si certains ont repris la route ou continuent à télétravailler, d’autres sont toujours en chômage partiel. Il faut alors s’occuper et passer le temps, on finit vite par tourner en rond et s’embêter. Voici 5 conseils pour survivre au chômage temporaire et être productif.

travail

1. Se lever de bonne heure

Avoir une bonne routine et un bon rythme de vie commence par se lever de bonne heure le matin. Faites sonner votre réveil entre 8h30 et 9heures. Petit bonus : vous pouvez vous réveiller tout en douceur, et traînez encore quelques minutes dans votre lit douillet. Se lever à des heures fixes vous permettra de garder la notion des jours et d’éviter d’être trop oisif. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

2. Faire du sport

Il n’est pas question d’aller courir un marathon de 3 heures pour ensuite rester cloué dans le canapé. Mais quelques exercices de yoga, de remise en forme quotidiens sont les bienvenus. Vous en ressentirez très vite les bienfaits : vous vous sentirez davantage en forme et ces es exercices vous éviterons quelques douleurs inutiles à force de rester assis.

3. Accepter l’ennui

S’ennuyer est bon pour la santé et pour le moral. Cela fait du bien de s’ennuyer, de pouvoir souffler quelques temps loin de la pression du travail. De plus, souvent, on confond s’ennuyer et ne rien faire : quand on s’ennuie, notre esprit aère, vagabonde. Et c’est souvent pendant ce temps que la productivité se développe.

Astuce : pourquoi ne pas profiter de ces moments d’ennui pour se déconnecter de tout réseau social ? Allez vous balader, découvrez-vous une nouvelle passion, et surtout profitez-en !

4. Se projeter

La situation particulière est l’occasion de faire le grand ménage dans votre tête. Bien souvent, on a toujours plein de projets, de grandes envies, la plupart abandonnés pour faute de temps ou de motivation. Alors, cette fois-ci, prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez en ce moment et changez les choses.

5. Cuisiner

Le chômage partiel est idéal pour apprendre ou perfectionner ses talents de cuisiner. Vous pouvez également en profiter pour revoir la qualité de votre alimentation et l’améliorez. Le pouvoir d’une bonne alimentation est bien souvent sous-estimé. Mangez moins gras, moins sucré vous fera gagner de l’énergie et vous évitera de prendre 10 kilos.

La cuisine est une excellente activité pour se divertir et prendre soin de soi. Les petits plaisirs de temps en temps ne sont bien sûr pas exclus !

>> A lire aussi : Coronavirus : les mauvais côtés du télétravail

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi