5 conseils pour vaincre sa timidité au travail

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 21 nov. 2019

Vous avez les mains moites à l’idée de parler lors d’une réunion ? Vous osez à peine dire bonjour à vos collègues le matin ? Vous n’arrivez pas à être vous-même et à vous lâcher ? Pas simple d’établir des liens au bureau quand on est de nature timide. Rassurez-vous, il existe quelques astuces pour (tenter) de se détendre sur son lieu de travail. 

timide

La timidité peut être un véritable handicap au boulot. Elle freine le bien-être et empêche de révéler ses vraies capacités. Et le travail en openspace n’aide pas vraiment : sans cesse entouré de collègues, scruté, voire jugé, le timide a tendance à se renfermer et à être en retrait. Heureusement, quelques pistes existent pour apprendre à apprivoiser sa timidité.

1. Allez aux activités 

Afterworks, drinks, teambuilding… Les activités en dehors du travail permettent d’apprendre à mieux connaitre ses collègues et à sympathiser hors du cadre formel et stressant du bureau. 

2. Ne vous précipitez pas 

Si vous êtes encore trop timide, contentez-vous de parler à une personne à la fois, des collègues avec qui vous ressentez le plus de points communs. Allez-y petit à petit, puis élargissez le cercle au fur à mesure. 

>> A lire aussi : Vous êtes timide au boulot ? On vous soigne !

3. Parlez des sujets que vous maitrisez

On se sent en général plus à l’aise quand on aborde ses passions, ses dernières vacances ou le dernier film qu’on a vu au cinéma. Bref, discutez de ce que vous aimez, la conversation sera beaucoup plus simple à entamer. 

>> A lire aussi : Timide à la recherche d’un emploi ? 7 conseils

4. Accordez moins d’importance à ce que pensent les gens

Plus facile à dire qu'à faire, mais il faut éviter de trop analyser. Votre patron et vos collègues sont des personnes comme les autres, avec leurs doutes et leurs angoisses. Attachez moins d’importance au regard des autres. Vous avez aussi le droit à l’erreur. 

>> A lire aussi : Prise de parole : comment assurer en réunion?

5. Lancez-vous des défis 

Enfin, si vous êtes paniqué à l’idée de prendre la parole lors d’une réunion, n’hésitez pas à vous entrainer chez vous et à inscrire vos idées en amont. Lancez-vous le défi d’intervenir au moins une fois. Vos futures prises de parole seront ainsi de plus en plus faciles et vous pourriez même y prendre goût. 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi