5 conseils pratiques pour faire des étincelles lors d'un entretien d'embauche téléphonique

Publié : mardi 9 mai 2017

Lorsque vous êtes à  la recherche d'un emploi, on insiste énormément sur le fait qu'il faut bien vous préparer au fameux entretien d'embauche. Et trop souvent on oublie de préciser que cet entretien est précédé... d'un appel téléphonique, qui fera un "premier tri" entre les différents candidats.

Souvent de manière informelle, le recruteur vous posera des questions (mobilité, connaissance des langues, aspiration salariale, motivation,...) afin de déterminer si oui ou non, il vous accordera une entrevue.

> Voir aussi : Entretien d’embauche et opinion politique : questions interdites ? 

Voici quelques conseils, aussi utiles que pratiques, afin de réussir cet entretien téléphonique et de décrocher votre interview avec le recruteur !

1. Recherchez des informations et classez-les


Pour chaque poste, pour lequel vous postulez, constituez-vous un petit dossier sur l'entreprise qui recrute. Bien entendu, classez correctement ces dossiers !
Ainsi, si un recruteur vous appelle, vous trouverez immédiatement la farde contenant les informations sur cette société. Vous pourrez répondre aisément à  ses questions, tout en ayant vos notes sous les yeux.
N'hésitez pas à  poser des questions concernant les informations trouvées sur internet. Le recruteur y verra une marque d'intérêt et vous marquerez des points.
 

2. Un message sobre sur votre répondeur


Le message d'absence sur le répondeur de votre GSM fait sourire tous vos amis par son originalité ? Bravo, mais il est maintenant temps de le changer !
Enregistrez un nouveau message court en précisant clairement vos nom et prénom. Et pourquoi ne pas y ajouter un deuxième message, déclinant lui aussi, votre identité mais dans une autre langue comme l'anglais et/ou le néerlandais.
 

3. Installez-vous au calme


Si un recruteur vous appelle alors que vous n'êtes pas chez vous, essayez de postposer l'entretien d'une dizaine de minutes en lui proposant de le rappeler lorsque vous serez chez vous, au calme, avec vos dossiers devant vous. Rien n'est plus désagréable que de passer ce genre d'entretien téléphonique au volant de sa voiture ou dans une file à  la caisse d'un supermarché.
Si votre interlocuteur vous appelle avec un numéro masqué, n'hésitez pas à  lui demander à  quel numéro vous pouvez le recontacter. Car si, arriver à  le trouver après être passé dans les méandres de la centrale téléphonique de l'entreprise lui prouvera que vous êtes débrouillard, cela représente quand même une grosse perte de temps!

> Voir aussi : Entretien d'embauche: 5 questions pour impressionner le recruteur

4. Soyez simple et synthétique


Sauf exception, essayez de ne pas dépasser un temps de réponse de 2 minutes par question. Cet entretien ne doit pas être traîné en longueur. Vous aurez tout le temps de faire vos preuves lors d'un entretien " face-à -face". Donnez des réponses simples, courtes et directes. De plus, ce genre de réponses évite également les mauvaises interprétations.

> Les questions les plus souvent posées en entretien ! 

5. Ne vous laissez pas aller


Même si vous êtes chez vous, ne perdez jamais de vue qu'il s'agit d'un premier entretien d'embauche. Autrement dit, évitez de manger, de mâcher du chewing-gum ou de fumer pendant l'entretien... Car si votre interlocuteur ne vous voit pas, dites-vous bien qu'il vous entend parfaitement.
Ne vous laissez pas aller, dans la mesure du possible donnez un sentiment d'aisance et d'assurance dans la discussion. Mesurez votre débit et soyez convaincant.

Source : Monargent.be

> Voir aussi : 7 erreurs fatales lors d'un entretien téléphonique

Retour à la liste