5 préjugés très fréquents sur les informaticiens

On entend souvent beaucoup d'idées préconçues sur les métiers de l'informatique: ce sont des métiers d'hommes, de timides, de 'geeks', etc. Ces préjugés sont-ils fondés? Pas si sûr...

L'informatique...

1. C'est taper du code sur un ordinateur

Faux! Les informaticiens ne restent pas toute la journée scotchés à  leur ordinateur, que du contraire. D'ailleurs, quand ils parlent de leur métier, ils le caractérisent le plus souvent comme diversifié et créatif. Ils sont chargés de projets variés, dont le travail informatique pur et dur n'est qu'une petite partie et qui leur permettent d'apprendre chaque jour de nouvelles choses et rencontrer de nouvelles personnes.

> Voir aussi : À la recherche d’un emploi ? Voici les secteurs qui recrutent

2. C'est pour les timides

En plus de compétences techniques souvent pointues, un informaticien doit aussi posséder des qualités humaines. Son travail se fait en effet la plupart du temps en équipe : il doit discuter, négocier avec ses partenaires et ses clients, se renseigner auprès de ses collègues, .... Un projet informatique, c'est 20% de technologie, 80% de relationnel.

> Voir aussi : La liste des emplois en pénurie 

3. C'est bouché

Depuis la crise, on peut avoir l'impression que le secteur IT en recrute plus. Pourtant, ce secteur reste constant dans sa demande de main-d'œuvre : l'informatique est en effet présente dans tous les aspects de la société. Et les analyses du secteur prouvent que ceux qui prétendent que la plupart du travail IT se fait à  présent à  bon prix en Inde se trompent.

> Informaticiens ? 1.000 postes sont à pourvoir en Wallonie

4. C'est bricoler des ordinateurs ou jouer à  des jeux vidéo

L'informatique est tout sauf limitée : Le rôle d'un informaticien, c'est avant tout de construire des solutions techniques pour répondre aux besoins humains dans tous les domaines : santé, loisirs, environnement, entreprises, etc.

5. C'est pour les hommes

Les femmes sont certes moins nombreuses que les hommes dans cette branche, mais elles n'en sont pas moins présentes dans tous les métiers. Elles se disent d'ailleurs pour la plupart satisfaites de leur travail, qu'elles trouvent épanouissant et gratifiant. Malgré les idées préconçues à  ce sujet, les femmes sont aussi à  l'aise que les hommes avec la technologie et les aspects techniques.

Source : Des métiers pour l'informatique, Sarah Gallez, chercheuse à  la Faculté d'informatique de l'Université de Namur, brochure publiée par l'AWT

> Consultez les postes dans le domaine de l'IT !

Retour à la liste