5 raisons de demander à vos collègues combien ils gagnent

Publié : jeudi 30 juin 2016

Pour faire une belle carrière, il est primordial d’être conscient de ce que vous valez. Et cela passe notamment par… votre salaire.

Gagnez-vous assez ? Votre fiche de paie reflète-t-elle votre valeur et vos compétences ? Pour le savoir, demandez à  vos collègues combien ils gagnent. C’est une question délicate bien sûr, mais elle se révélera bénéfique pour votre carrière.

Voici 5 raison de transgresser le tabou salarial.

1. Parce que savoir, c’est maîtriser

Connaître les salaires des personnes qui vous entourent au travail permet évidemment de se retrouver dans une meilleure position pour négocier le nôtre. Vous êtes capable d’évaluer plus précisément votre valeur sur le marché du travail, de vous positionner au sein de votre équipe, d’avoir une idée de votre valeur aux yeux de votre supérieur...

Ces informations seront précieuses la prochaine fois que vous négocierez une augmentation.

2. Parce que cela peut booster votre carrière

En général, on ne discute pas ouvertement de salaire avec ses collègues car c’est un sujet sensible qui peut fâcher ou susciter de la jalousie. Pourtant, ces émotions peuvent être une bonne chose. Si vous apprenez que vous gagnez bien moins que vos collègues, vous avez alors toutes les cartes en main pour demander une augmentation ou chercher un autre emploi… Et la motivation en plus.

Si votre entreprise ne vous apprécie pas à  votre juste valeur, et ne vous rémunère donc pas à  hauteur de vos compétences, elle mérite que vous la quittiez, non ?

3. Parce que cela révèle les discriminations

Pourquoi Stéphanie ne gagne-t-elle pas autant que Jules, alors qu’ils occupent la même fonction et que Stéphanie est reconnue pour son travail rigoureux ? Les discriminations salariales sur base du sexe ou de l’origine existent toujours en Belgique. On estime d’ailleurs que l’écart salarial est de 8% en Belgique. Une discussion à  bâton rompu avec ses collègues autour du salaire peut ici mener la personne discriminée à  une prise de conscience : il existe des lois anti-discriminations qui punissent ce genre d’agissements.

4. Parce que c’est nécessaire lors de la négociation du salaire à  l’embauche

Comment faire si vous n’êtes pas encore engagé et que vous n’avez par conséquent pas encore de collègues ? Il vous faut être au courant des salaires d'application dans votre fonction/secteur lorsque vous négocierez votre propre salaire à l'embauche. Pour estimer vos prétentions salariales, des outils existent comme notre Compas des Salaires. Comment bien négocier son salaire à l’embauche ?

5. Parce que le tabou s’essouffle

La transparence est une valeur de plus en plus appréciée dans les entreprises. Certaines boîtes divulguent d’ailleurs publiquement les salaires de tous : parmi elles SumAll, une entreprise new-yorkaise qui a affiché les salaires de tous ses employés et donne des explications sur les éventuelles différences de salaire à  qui en demande.

Après tout, le salaire fait partie intégrante de votre travail. C’en est même la base : vous ne travailleriez pas gratuitement. Pourquoi rechigne-t-on alors tellement à aborder ce sujet entre collègues ?

Avec l’arrivée sur le marché du travail de la génération Y, cette tendance au tabou du salaire tend à  disparaître. Les jeunes travailleurs ont moins de problème à discuter de leur fiche de paie entre eux, et réclament plus de transparence dans l’entreprise en général. Une bonne idée, non ?  

Source: journaldunet.com

Retour à la liste