50 ans : 6 astuces pour booster votre recherche d’emploi

Publié : mercredi 18 janvier 2017

Vous avez travaillé pendant près de trente ans et vous voilà au chômage. Votre entreprise a dû se séparer de vous pour cause de restructuration. Le choc de la nouvelle a cédé la place au désespoir : vous ne savez pas ce que vous allez devenir. À 50 ans, vous dites-vous, les entreprises ne voudront plus de vous. Elles préféreront recruter un jeune, fraîchement diplômé, parfaitement up-to-date et… meilleur marché que vous ! Et pourtant, vous restez un atout majeur sur le marché de l’emploi. Voici comment le faire savoir à  votre futur employeur.

> A la recherche d'un nouveau challenge? Découvrez ici plus de 2000 offres d'emploi 

1. Mettez-vous à la page

L’un des plus grands obstacles qui se dressent sur votre chemin vers un nouvel emploi est sans doute votre inconfort avec les dernières technologies et avec les nouvelles tendances. Or, vous êtes sur le marché de l’emploi pour encore une bonne dizaine d’années : tenez-vous au courant de l’évolution récente de votre branche. N’hésitez pas à suivre une formation, histoire d’ajouter quelques cordes à votre arc. 

> Voir aussi: "Les 10 compétences les plus recherchées par les employeurs" 

2. Trouvez un disciple-mentor

Vous pouvez aussi vous renseigner autour de vous et demander à un représentant de la génération Y de vous donner un coup de main. Il vous apprendra les ficelles du monde 2.0. En échange, vous lui ferez profiter de votre longue expérience dans le monde du travail.

> Voir aussi: "Comment maintenir les aînés au travail?" 

3. Reliftez votre CV

Les CV ont subi une mutation importante depuis vos premiers pas dans la vie active. Ils sont nettement plus courts (maximum 2 pages). Ils sont design. Ils comportent de nouvelles rubriques, tandis que d’autres ont disparu. Relookez votre CV et donnez-lui un visage « tendance ».

> Voir aussi: "5 astuces pour un CV très percutant" 

4. Soyez un « donneur »

Une étude montre que les « donneurs », ceux qui guident les autres, les coachent, font part de leur expérience, prennent en charge des responsabilités, grimpent plus rapidement les échelons du succès. Les cinquantenaires sont de plus grands « donneurs » que leurs cadets. Profitez-en et imposez-vous comme tel.

> Voir aussi: "Un tiers des travailleurs ne sont pas assez formés" 

5. Faites marcher votre réseau

À 50 ans, vous avez eu l’occasion de rencontrer une foule de gens. Anciens collègues, amis, connaissances, amis d’amis, partenaires de sport, votre réseau social est potentiellement colossal. Inscrivez-vous sur LinkedIn, renouez avec toutes ces personnes et faites-leur savoir que vous êtes disponible sur le marché de l’emploi !

> Voir aussi: "5 étapes pour décrocher un emploi via LinkedIn" 

6. Faites du volontariat

Vous avez travaillé plus de vingt ans et vous pensez que le volontariat serait un retour en arrière. Détrompez-vous : il n’est pas réservé aux jeunes diplômés sans expérience. Une étude récente montre que les chercheurs d’emploi qui concèdent un travail volontaire ont plus de chances de décrocher un emploi que ceux qui ne s’investissent pas dans une telle activité. Par ailleurs, le volontariat vous sortira aussi de la morosité du chômage et constituera une source de motivation pour vos journées.

Source : Forbes

Retour à la liste