6 astuces pour valoriser son niveau en langues sur un CV

La maitrise des langues est un atout majeur dans le monde professionnel, surtout si l’entreprise pour laquelle vous postulez revêt une dimension internationale. Basique, intermédiaire, bilingue ? Pas toujours simple de savoir quel terme employer. Quelques conseils pour indiquer correctement son niveau de langue sur son CV. 

langues

1. Faire des tests linguistiques

Beaucoup de sites proposent des tests en ligne, sur base du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR). Il y a six niveaux, allant de A1 (découverte) à C2 (maitrise). Indiquez-le sur votre CV, sans oublier de mentionner les compétences associées à chaque niveau. 

2. Passer un certificat

Si vous voulez ajouter un plus sur votre curriculum, optez pour les certificats officiels, tels que le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou encore le DELE (Diplomas de Español como Lengua Extranjera). Ils sont équivalents à un véritable diplôme. Attention, ces tests ont un coût : entre 100 et 200 euros. 

>> A lire aussi : 5 astuces pour apprendre facilement une nouvelle langue

3. Mentionner ses expériences à l’étranger 

Un Erasmus ou un travail à l’étranger ? Indiquez-le ! Cela permettra de justifier votre niveau. 

4. Etre précis 

Il vaut mieux éviter les termes « lu, écrit, parlé », qui restent assez flous. Attention également avec la notion de bilinguisme. Mentionnez-la uniquement si vous avez passé une très longue période dans un pays étranger ou si vous maitrisez la langue autant que votre langue maternelle. Si ce n’est pas le cas, préférez le terme « courant ». 

5. Ecrire son CV dans une langue étrangère

Si le poste pour lequel vous postulez exige un excellent niveau en anglais, écrivez votre CV dans cette langue. Cela démontrera votre motivation et votre bonne connaissance. 

>> A lire aussi : Comment réaliser son CV en anglais ?

6. Ne pas mentir

Cela vous retombera dessus un jour ou l’autre. Et vous ne voudriez pas vous retrouver sans voix lors d’un entretien d'embauche si le recruteur commence à vous parler dans une autre langue….

>> A lire aussi : Mentir sur un CV : voici les risques et conséquences

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emplois

 

 

Retour à la liste