6 conseils sur mesure pour un CV choc !

Publié : dimanche 10 septembre 2017

Rencontre avec Dieter Fransoo, expert chez Acerta, société spécialisée dans l’analyse de CV. Voici ses conseils pratiques.

1. Attention au CV surchargé

Les recruteurs ne consacrent en moyenne qu’une minute trente à  chaque CV. Dès lors, les experts conseillent souvent aux candidats de condenser leur CV en une page, voire deux. Dieter Fransoo recommande de ne pas rédiger des phrases entières, mais plutôt de recourir à  des mots-clés, attirant plus facilement l’œil du recruteur. Une formule en « bullet points » allège également le document et le rend plus agréable à  lire.

2. Restez concret

Dieter Fransoo vous conseille de commencer votre CV par un encadré « Objectif professionnel ». Dans cette rubrique, restez très concret. Accompagnez vos phrases d’exemples. Ainsi, si vous affirmez être un « travailleur autonome et motivé, capable de gérer des projets de communication en respectant scrupuleusement les échéances », donnez un exemple de l’une de ces réalisations par le passé.

> Faut-il mentir sur son CV?

3. Ajoutez le logo des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé

Notre expert vous recommande de détailler les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé. Mentionnez leur nom, leur adresse et les coordonnées d’une personne qui pourra vous recommander auprès de votre futur employeur. Ajoutez également le logo de ces entreprises, qui facilitera l’identification pour le recruteur.

4. Ne multipliez pas les rubriques

Au lieu d'énumérer par exemple trois rubriques distinctes (informatique, compétences, langues), notre expert recommande de regrouper ces rubriques sous la seule appellation « compétences ».

> À lire aussi: Trucs et astuces pour être un(e) pro de l'outil Excel !

5. Étudiants : un CV spécifique

Pour Dieter Fransoo, le CV des étudiants doit répondre à  un ordre bien spécifique, distinct de celui des travailleurs. Le CV doit commencer par un en-tête dans lequel l’étudiant se présente en trois ou quatre phrases. Il y décrit son objectif pour les années à  venir. Il mentionne ensuite ses études, qui sont le point fort de son CV. Il peut les détailler en mentionnant le sujet de sa thèse, les spécialisations suivies, les stages effectués, etc. Les expériences professionnelles succèdent à  cette rubrique (l’inverse valant pour les travailleurs). Les expériences mentionnées doivent être véritablement pertinentes pour le parcours envisagé. Enfin, l’étudiant peut terminer par une rubrique « connaissances » (linguistiques, informatiques) et « loisirs ».

> Découvrez aussi ces petits détails qui peuvent vous faire engager !

6. Attention au CV original

Vous êtes webdesigner et voulez présenter votre CV sous forme de slide show ? Dieter Fransoo estime qu’il s’agit dans ce cas d’un CV classique pour les candidats dans le domaine du graphisme ou du webdesign, qui veulent déjà  montrer leur potentiel à  travers leur CV. Il n’opterait toutefois pas pour cette formule. Les recruteurs préfèrent les CV classiques, affirme-t-il, clairement structurés et tenant sur une ou deux pages. Or, ce CV en slide show, bien que très aéré et agréable à  l’œil, est d'office trop long. Pour Dieter Fransoo, le recruteur ne prendra pas le temps tout lire. Il conseille dès lors de rassembler les informations de curriculum dans un document Word classique et d’y attacher un portfolio reprenant quelques réalisations artistiques.

> Une fois que le CV est fait, n'hésitez pas à postuler ici !

Retour à la liste