6 plans drague pour étudiants

Les campus managers

La proximité fait mouche. Si les étudiants délaissent les brochures de recrutement, ils apprécient les forums de recrutement et autres présentations dans les grandes écoles. La plupart des gros recruteurs nomment ainsi des " campus managers " parmi leurs collaborateurs, qui distillent des informations précieuses sur l'employeur, le métier et les " trucs " pour être embauché. Les questions d'argent et de carrière sont aussi abordées plus librement.

Le réseau d'anciens

Le piston est mort, vive les relations ! Pour dénicher la perle rare, certaines entreprises tablent sur le réseau social de leurs employés. Généralement réservé aux expérimentés, ce type de parrainage s'ouvre aussi aux jeunes diplômés. Un an après leur arrivée dans le groupe, les juniors peuvent coopter des étudiants de dernière année. En guise de récompense, ils recevront un bonus monnayable (allant jusqu'à  3 000 €), des chèques cadeaux ou des tickets d'avion à  condition que le candidat soit engagé.

Les réseaux sociaux

Afin de toucher différemment les candidats potentiels, notamment les futurs diplômés, de plus en plus d'entreprises développent des campagnes de recrutement sur les réseaux sociaux. Élément central de cette campagne, la page Facebook spécifique qui permet aux fans de la page de déposer leur candidature directement via le réseau social.

Le Discovery Day

Prenant place au siège de l'entreprise ou dans les centres opérationnels, les " journées découvertes " sont des rendez-vous à  la fois intimistes, généralistes et techniques. Destinés à  présenter l'entreprise et les métiers qui la nourrissent, ils se déclinent autour de conférences, d'ateliers RH avec simulation d'entretien ou de rencontres informelles avec des employés expérimentés, mais surtout avec des juniors, les mieux à  même à  répondre aux interrogations des étudiants.

Aide-mémoire

Réaliser son mémoire de fin d'études avec le soutien d'une entreprise ? Autrefois, l'idée aurait été jugée taboue, tant le monde académique s'échinait à  tisser un " cordon sanitaire " avec le secteur privé. Très répandue dans le monde anglo-saxon, cette pratique se répand pourtant en Belgique. Sur demande, les consultants d'Accenture offrent par exemple leur expertise, des directives et des conseils aux étudiants de l'ULB qui souhaitent rédiger leur mémoire. Objectif : faire connaissance, échanger, collaborer.

Le business game 

Concours, tournois, business games, challenges et autres " défis " : les compétitions en tout genre se multiplient sur les campus. Au point de rythmer la vie étudiante. Les business games consistent à  mettre les étudiants en situation, afin qu'ils réfléchissent à  de véritables problématiques d'entreprises. Ils doivent ensuite soumettre leurs solutions aux cadres dirigeants organisateurs, comme le feraient des professionnels. Pour les recruteurs, les jeux d'entreprise permettent d'avoir un contact privilégié avec les étudiants et de les évaluer.

Retour à la liste